Election consulaire à Atlanta: le “drame de la réforme des bourses”

Pour en savoir plus

 

Site ici


Facebook ici

Twitter ici

 

 

Quatre questions à Dominique Lemoine, tête-de-liste “UMP/UFE”.

Pour rappel, les élections consulaires ont lieu du 14 au 20 mai jusqu’à midi heure de Paris pour le vote par Internet et en personne à l’urne le 24 mai (dans le bureau indiqué par courrier par votre consulat).

Lire: Elections consulaires: à quoi ça sert?

Lire: Nos interviews des autres listes 

Trois choses que l’on sait (ou pas) sur vous et vos liens avec la circonscription.

Nos liens avec la circonscription sont solides, puisque les membres de  notre liste y sont tous établis depuis plusieurs années, voire plusieurs décennies pour certains.
Notre circonscription est vaste, elle couvre 6 états des Etats-Unis.  Notre liste s’efforce donc d’en refléter la diversité.  Nos candidats sont résidents de plusieurs Etats de la circonscription, et pas seulement d’un seul Etat, voire d’une seule ville aussi importante soit-elle.
La plupart de nos membres maintiennent des liens forts avec la communauté américaine locale et sont très intégrés (chambres de commerce locales, barreaux, vie associative).  Pour bien  représenter les Français de la circonscription, il est également important de comprendre les enjeux et difficultés de l’intégration.

Les conseillers consulaires n’auront qu’un rôle consultatif. Qu’est-ce que cette élection va changer pour les Français de la circonscription?

Malgré le fait que leur rôle soit consultatif, il n’en demeure pas moins qu’ils seront les avocats, les témoins des Français qui pourront les rencontrer au jour le jour, au contraire des anciens élus AFE qui pouvaient paraître  un peu lointains.  N’oublions pas que les élus  AFE n’avaient également qu’un rôle consultatif.  Ce qui change donc c’est la proximité, ce qui ne peut que faciliter l’engagement avec nos compatriotes.   Les conseillers consulaires seront les porte-parole des Français et leur lien permanent avec leurs élus.

Fiscalité, éducation, santé… Les propositions des listes se ressemblent souvent. Quelle est l’idée ou les idées qui vous distinguent des autres?

Ce qui nous distingue des autres c’est notre action sur le terrain.  En effet, de part notre relation privilégiée avec notre député, Frédéric Lefebvre, nous lui avons d’ores et déjà servis de “caisse de resonnance” et avons ainsi contribué à  influencer et épauler ses interventions et ses propositions de loi.   Nous intervenons sur le terrain auprès des citoyens qui le contactent.  En dehors même de cette élection, nous sommes donc présents, tous les jours, et constamment à l’ecoute.

Quels seront vos deux dossiers prioritaires? Et pourquoi?

L’éducation, en raison du drame de la réforme des bourses.  Nous avons la ferme intention d’être très impliqués dans les commissions des bourses locales pour peser de tout notre poids sur ce dossier.
Les problèmes des retraites, illustrés par le nombre de questions que nous recevons de la part de nos concitoyens.  Nous voulons plus particulièrement obtenir la défiscalisation en France des plans 401(k) et faciliter l’obtention de la carte vitale par les Français de l’étranger.

Pour en savoir plus

 

Site ici


Facebook ici

Twitter ici