Echanges pâtissiers entre Houston et la Vendée

Les stages dans les cuisines de restaurants figuraient déjà au premier rang des arguments du Culinary Institute Lenôtre de Houston pour attirer les étudiants. L’école de cuisine et de pâtisserie fondée il y a près de 25 ans par Alain Lenôtre, l’un des descendants de la fameuse maison parisienne, introduit maintenant les échanges internationaux.

L’établissement s’apprête à recevoir douze élèves de terminale professionnelle pâtisserie du lycée vendéen Notre Dame du Roc. Les apprentis pâtissiers de ce lycée hôtelier privé de La Roche-sur-Yon arriveront au mois de mars. Ils resteront cinq semaines à Houston. Le temps d’échanger avec leurs homologues américains, mais aussi de faire des stages dans des établissements de l’agglomération. L’objectif: « élargir la culture de nos élèves hôteliers, mais aussi faire rayonner les traditions de la cuisine et de l’hôtellerie française », commente Bruno Michel, le directeur de la section hôtelière de Notre Dame du Roc.

Au mois de mai et juin, seize  des quelque 350 étudiants du Culinary Institute Lenôtre feront de même en France. Et pour prolonger la découverte de la culture française que permet l’établissement employant de nombreux chefs français, ils passeront aussi une semaine à visiter Paris, Chartres, la vallée de la Loire et la Vendée.

Bien ficelé, ce partenariat est pourtant le fruit du hasard. Cet échange universitaire est né de la rencontre fortuite d’Alain Lenôtre avec un enseignant de Notre Dame du Roc de passage à Houston au mois de mai dernier. Lors d’un dîner, ce dernier a alors rencontré une étudiante du Culinary Institute, laquelle a invité le chef français à visiter son école et déjeuner au restaurant d’application de l’établissement, où se trouvait justement le fondateur ce jour-là.