Dominique Ansel contre-attaque, se prend pour Rocky

Dominique Ansel ne sait pas que faire des cronuts. Il est aussi doué en communication. Fermée, vendredi, par le Département de la Santé new-yorkais en raison de la présence de souris, la Dominique Ansel Bakery rouvre ses portes ce mardi matin, 8h, et le fait savoir.

Le pâtissier et son équipe ont posté, lundi, une photo sur Facebook dans laquelle on les voit lever le poing en signe de victoire et arborer un ruban rouge autour du front. Allusion non feinte au boxeur Rocky.

Une souris avait été filmée par un client dans les locaux de l’établissement et avait fait le tour du web, jeudi, déclenchant une inspection des services sanitaires. C’est la deuxième fois que la pâtisserie de SoHo est épinglée pour violation du code sanitaire.

Lire: une souris fait fermer Dominique Ansel

Dans un message posté par la pâtisserie, l’entrepreneur explique qu’il est victime de son succès. “Depuis l’an dernier, nous nous levons tous les jours en sachant que notre succès nous a rendus vulnérables à plus d’attaques malicieuses que n’importe quel autre petit commerce, peut-on lire. Mais nous refusons de penser que nous vivons dans un monde où le succès nous a transformé en cible de méchanceté et de mépris“.

Mardi, Dominique Ansel Bakery servira des cronuts inspirés de “Rocky”. De l’art de transformer une crise en opportunité marketing…