Dix films français à voir cet hiver sur Netflix

Après nos films d’automne, on vous a choisi dix films français à voir sur Netflix USA cet hiver.

10. Le Casse-tête chinois (Chinese puzzle)

De Cédric Klapisch, avec Romain Duris et Audrey Tautou (2013). La suite de l’Auberge Espagnole et des Poupées russes se déroule à New York. On suit Xavier dans ses déboires pour s’installer à New York: obtenir un visa via un mariage blanc, trouver un logement décent, un job…Il atterrit dans un appartement pas très reluisant à Chinatown. Livreur à vélo, il tente de finir son roman et peste contre ses enfants qui vont dans une école privée à uniformes. Divertissant.

9. Bird People

De Pascale Ferran, avec Josh Charles et Anaïs Demoustier (2014). La rencontre entre un ingénieur de la Silicon Valley et une étudiante/femme de chambre un peu paumée. Sélectionné au Festival de Cannes (Un Certain Regard, 2014), le film de Pacale Ferran (Lady Chatterley) a été acclamé par la critique en France.

8. 2 Days in New York

De Julie Delpy, avec Julie Delpy et Chris Rock (2012). Marion, expat’ française à New York mariée à un Américain, reçoit son père et sa sœur pour des vacances. Succession de gags (fromages bloqués à la douane, escalade du fort de Central Park…) et reflexion sur les différences culturelles franco-américaines face, notamment, à la sexualité ou au rapport à la loi. Le film avait été sélectionné au festival Sundance en 2012.

7. Le Temps de l’Aventure (Just a Sigh)

De Jérôme Bonnell, avec Emmanuel Devos et Gabriel Byrn (2013). Alix, en couple, rencontre Doug dans un train. Ils s’échangent un regard insistant, elle décide de le suivre. Dans ce Lost in Translation parisien, on suit la parenthèse enchantée de ces deux âmes en transit. Télérama a adoré, et le film a été sélectionné au festival de Tribeca en 2013.

6. Tu seras mon fils (You will be my son)

De Gilles Legrand, avec Niels Arestrup et Lorànt Deutsch (2011). Paul, propriétaire d’un prestigieux vignoble bordelais, décide de se choisir pour héritier le fils de son régisseur face à son propre fils, qu’il méprise. Niels Arestrup est fascinant de cynisme et de méchanceté, et le film réussit à nous transporter dans l’univers sans pitié des propriétaires viticoles.

5. Elle s’en va (On my way)

D’Emmanuelle Bercot, avec Catherine Deneuve (2013). Bettie sort acheter des cigarettes, mais ne revient pas. Au travers de multiples rencontres, elle part à la recherche d’elle-même. Un beau film illuminé par l’interprétation de Deneuve, qui a été sélectionné pour la Berlinale 2013 et obtenu un prix au festival de Cabourg.

4. Polisse

De Maïwenn Le Besco, avec Karin Viard, Marina Foïs et Joey Starr (2011). A Paris, le quotidien d’une équipe de la Brigade de protection des mineurs dans l’œil d’une jeune photographe, qui vient y faire un reportage. On suit les policiers dans leurs rencontres avec des jeunes paumés, victimes d’abus ou de violences. Gros succès en salle, emportant trois Césars, le film a aussi décroché le prix du jury au Festival de Cannes en 2011.

3. Quai d’Orsay (The French minister)

De Bertrand Tavernier, avec Thierry Lhermitte, Niels Arestrup (2013). L’adaptation de la bande-dessinée de Christophe Blain et Abel Lanzac, pseudonyme d’Antonin Baudry – le futur ex-conseiller culturel de l’Ambassade de France aux Etats-Unis. Plongée sous les plafonds dorés du Quai d’Orsay, et dans l’univers mouvementé d’un cabinet ministériel, à l’époque de la guerre en Irak. Toute ressemblance avec la réalité est purement fortuite.

2. La guerre est déclarée (Declaration of war)

De Valérie Donzelli, avec Valérie Donzelli et Jérémie Elkaim (2011). L’histoire d’un couple face à la maladie de leur enfant, racontée avec talent. Avec 800.000 entrées, ce film cathartique, qui sonne très juste, n’a pas laissé indemne ceux qui l’on regardé.

1. L’inconnu du lac (Stranger by the lake)

D’Alain Guiraudie, avec Pierre Deladonchamps et Christophe Paou (2013). Un polar dans le milieu gay. Autour d’un lac de Provence, tous les jours, des hommes viennent se baigner, draguer et prendre le soleil. Dans ce lieu fascinant, Franck meurt d’amour pour Michel, un homme qu’il sait toxique. Le film a été acclamé par la critique en France, et a reçu le prix de la mise en scène (Un Certain Regard) au Festival de Cannes en 2013.