Dix infos pour faire le malin devant le Super Bowl dimanche

Seahawks de Seattle (Washington) VS Broncos de Denver (Colorado). Voilà l’affiche qui nous attend dimanche lors du Super Bowl. Si vous ne voulez pas passer pour un bleu, lisez attentivement ces dix points sur l’évènement à venir…et n’hésitez pas à ressortir quelques chiffres à vos amis, histoire de briller un peu.

1/ Un public de fidèles
L’année dernière, le Super Bowl avait rassemblé 108,6 millions de téléspectateurs, ce qui est légèrement en baisse par rapport aux deux années précédentes. Dans le stade, plus de 82 000 places sont recensées, c’est autant de fans qui seront présents dimanche alors que seulement 13 000 places de parking seront à leur disposition. Il faudra donc garer la voiture un peu loin et emprunter les navettes spéciales!

2/ Une finale des premières fois
C’est la première année que le Super Bowl (le 48ème!) est organisé conjointement par deux Etats : le New Jersey et l’Etat de New York. La première fois qu’elle se déroule dans la plus grande agglomération américaine. Et la première fois que l’évènement se tiendra dans un stade ouvert dans une région froide. D’ordinaire, le stade est couvert, ou se trouve au soleil (Californie ou Floride, notamment).

 3/ Des billets à prix d’or
Le prix des billets est exorbitant, ainsi pour pouvoir assister à la finale, il faut être prêt à payer entre 1 750 et 8 405 dollars. Cette année le billet le plus cher a été vendu plus de 10 500 euros! Sachant que le salaire mensuel moyen aux Etats-Unis dépasse à peine les 3 000 dollars, l’évènement sportif est un réel investissement.

 4/ Célébrités de la NFL
manningLe Super Bowl a également ses stars, chez les Broncos c’est Peyton Manning. Le quarterback de 37 ans a établi deux records de passes cette saison. Après avoir été éloigné des terrains plusieurs mois à cause d’une blessure au cou, Payton Manning revient plus intimidant que jamais. Face à lui, un jeune loup de 25 ans, Russell Wilson nommé les deux saisons passées au Pro Bowl (un match qui oppose les meilleurs joueurs de la saison). Reste à savoir qui des deux portera son équipe au sommet.

 5/ Un coach qui tient bon
Le coach des Seahawks, Pete Caroll va tenter de rejoindre le club très fermé des entraîneurs ayant gagné à la fois le championnat universitaire (NCAA) et un Super Bowl. Jusqu’à présent, seuls Jimmy Johnson et Barry Switzer ont réussi cet exploit.

 6/ Et si on faisait monter les enchères?
Près d’un tiers des adultes américains comptent parier sur la finale de dimanche, les hommes en force. Mais attention car ils sont 92% à avouer avoir perdu de l’argent en faisant des paris sur le Super Bowl les années précédentes. Avant de vous lancer, soyez sûrs de vous!

 7/ Pom Pom girls pas contentes
cheerleadersDepuis quelques temps, un débat autour de la rémunération des pom pom girls de la NFL fait rage. Selon de nombreux supporters, les jeunes filles ne seraient pas assez payées alors que l’industrie du football américain pèse plus de 9 milliards de dollars. C’est une pom pom girl anonyme des Oakland Raiders qui a mis le feu aux poudre la semaine dernière en engageant un procès contre ses dirigeants. Une pétition a vu le jour sur le site Change.org, pour réclamer un salaire décent pour les jeunes filles. En quelques jours, plus de 61 000 signatures ont été recensées.

 8/ La Marijuana s’invite au Super Bowl
Récemment, les deux Etats représentés lors de cette finale ont fait parlé d’eux pour une tout autre raison que le sport: la marijuana. Le Colorado et Washington sont en effet les deux seuls Etats à avoir légalisé cette substance pour des usages récréatifs. Du coup, dans les deux villes concernées, des souches de la plante ont été nommées d’après les joueurs les plus populaires des deux équipes. Cela vaut d’ailleurs à l’évènement les surnoms de Stoner Bowl, Bong Bowl et Marijuana Bowl.

 9/ Donner de la voix
red hotOn se souvient de Beyoncé l’année dernière, de Madonna en 2012, ou de la prestation sulfureuse de Janet Jackson et Justin Timberlake il y a 10 ans (déjà!). Cette année c’est le chanteur hawaïen Bruno Mars qui assurera le show de la mi-temps aux côtés des californiens déjantés du groupe Red Hot Chili Peppers. Reste à savoir si ces derniers oseront tomber la chemise, comme c’est souvent le cas lors de leurs performances live, alors que les températures resteront largement en dessous de 0. Quant à l’hymne national américain, il sera chanté par la chanteuse d’opéra Renee Fleming.

 10/ La dure loi de la publicité
Le Super Bowl ça n’est pas que du sport et de la musique, mais c’est aussi des contrats publicitaires juteux (près de 4 millions de dollars les 30 secondes) vues par des millions de personnes à travers le monde. Et la pub, c’est un monde de requins, Scarlett Johansson l’a appris à ses dépens. La belle a été privée de Superbowl puisque la pub Soda Stream pour laquelle elle est l’égérie ne sera pas diffusée lors de la mi-temps. La faute aux deux géants Coca Cola et Pepsi qui n’ont pas apprécié les mots sortis de la bouche de Scarlett à la fin du spot « Sorry Coke and Pepsi ».