Le drame français “Divines” a conquis le public de l’AFI Fest

Passage incontournable pour de nombreux réalisateurs, l’AFI Fest proposait de nombreux films français cette année. Déjouant tous les pronostics, une production bleu-blanc-rouge s’est distinguée, en raflant trois prix : “Divines” , de Houda Benyamina.

Ce drame repart avec les distinctions “New Auteurs Audience Awards”, “Breakthrough Audience Awards” et une mention spéciale du Jury pour Oulaya Amamra.

Lancé ce vendredi 18 novembre sur le Netflix US, ce film a été primé lors du dernier Festival de Cannes, remportant la Caméra d’or. Il raconte l’histoire de Dounia, interprétée par la soeur de la réalisatrice Oulaya Amamra, et de son amie Maimouna. Les adolescentes rêvent de luxe, de pouvoir, bref d’avoir beaucoup de “money money money” . Elles décident alors de se rapprocher de Rebecca, la caïd dealeuse de la cité. Une rencontre qui va bouleverser leur quotidien.