Dîner en blanc 2019 à New York : la fête et puis l’orage

La tempête annoncée en milieu de soirée ne les a pas freinés. Mercredi 17 juillet, 5500 personnes toutes vêtues de blanc se sont retrouvées pour la neuvième édition du Dîner en blanc de New York. Cette année, le rendez-vous était donné au Nelson Rockefeller Park, à Battery Park City, un endroit que les organisateurs apprécient particulièrement puisqu’ils y avaient déjà élu domicile en 2015.

Les festivités ont commencé à 7.15pm, lorsque les participants ont agité leurs serviettes en l’air. Un chanteur d’opéra s’est ensuite produit sur la scène, divertissant les convives pendant leur repas. Des sushis, du champagne, du homard, mais aussi des plats moins sophistiqués étaient disposés sur les tables décorées par les invités eux-mêmes.

“L’événement est très simple, il regroupe les gens pour passer un bon moment ensemble”, explique Sandy Safi, co-fondatrice du Dîner en blanc international. “On retrouve ses amis et on rencontre les amis de ses amis qui ont un peu les mêmes plaisirs : le plein air, partager un repas, utiliser l’espace public…”.

La pluie a commencé à tomber à 8.30pm, alors que des artistes de Broadway chantaient des classiques de comédies musicales. Les participants ont déplié leurs parapluies et chanté en chœur « New York, New York » de Frank Sinatra dans un réel moment de communion. Ce fût la dernière chanson de la soirée, le parc a ensuite du être évacué à cause de l’orage et des risques d’inondation. Les milliers de participants en vêtements blancs, trempés de la tête aux pieds, ont rejoint le métro en courant devant les mines ahuries des New-Yorkais.