Le Dîner en Blanc a déployé ses tables sur Pennsylvania Avenue

L'édition 2017 - credit: Rémi Gaggioli

Après le Lincoln Memorial en 2016, c’est le Capitole qui a eu les honneurs du Dîner en Blanc de Washington cette année. Sur Pennsylvania Avenue, entre le Newseum et la National Gallery of Art, la quatrième édition du fameux « popup picnic » dans la capitale américaine a attiré près de 4500 convives qui, tout de blanc vêtus, se sont installés dans la rue, avec en toile de fond le siège du Congrès américain.

« Tout a débuté à Paris il y a bientôt trente ans, avec un concept simple : des amis qui invitent d’autres amis et qui font un pique-nique habillés en blanc », raconte Kaitlin Davis Barry, l’une des organisatrices de l’événement à Washington. Le Dîner en Blanc s’est ensuite peu à peu exporté dans 70 villes du monde entier, dont DC pour la première fois en 2014. »

Le lieu du Dîner en Blanc étant scrupuleusement tenu secret jusqu’au dernier moment, c’est à l’un des nombreux points de ralliements disséminés dans la ville que les participants ont d’abord dû se rendre. Dupont Circle, Arlington, Foggy Bottom ou encore Chinatown, les « dîneurs en blanc » ont fait leur apparition vers 17 heures, sous l’œil amusé des autres Washingtoniens.

A pied ou en métro, ils ont rejoint ensuite le lieu des festivités en transportant table, chaises et victuailles, mais aussi vases, décorations, installations lumineuses, fleurs… Car bien qu’étant un pique-nique, le Dîner en Blanc se veut chic et raffiné. Pas de couverture étendue par terre ici, mais de longues tablées décorées et nappées de blanc. Oubliez aussi les gobelets en plastique et les packs de bière, et faites place aux verres à pied et au champagne.

Un pique-nique un peu spécial qui ne manque pas d’étonner Elise, jeune française récemment installée sur DC. « J’avais entendu parler de l’événement dans une série américaine, mais c’est ici que j’ai découvert que ça venait de Paris, explique-t-elle. C’est finalement très organisé et pas si spontané, mais c’est vraiment sympa, les gens se font beaux, chacun fait sa petite déco… »

Washingtonienne depuis à peine plus d'un an, Elise participait à son premier Dîner en Blanc.
Washingtonienne depuis à peine plus d’un an, Elise participait à son premier Dîner en Blanc.

De 1500 convives pour sa première à DC, à 4500 cette année, le Dîner en Blanc devrait poursuivre sa croissance, espère Kaitlin Davis Barry : « Washington est une ville incroyable pour cet événement, avec les parcs et les monuments, nous avons des sites superbes. Nous pouvons être limités en terme de capacité, mais il y a chaque année plus de monde qui veut participer. »