Diédié Traoré : “un rêve de jouer aux côtés d’Ibrahimovic”

Être footballeur professionnel est le rêve de Diédié Traoré depuis ses 6 ans. / Photo S.C.

Diédié Traoré a les yeux qui brillent. Le défenseur français de 20 ans vit un rêve depuis le vendredi 5 avril, lorsqu’il a foulé le terrain des Whitecaps de Vancouver sous les couleurs des LA Galaxy. Même s’il n’est entré en jeu qu’à la 88ème minute, il a effectué son premier match en Major League Soccer (MLS) aux côtés de l’une de ses idoles, Zlatan Ibrahimovic. “En tant que vrai fan du PSG, je n’aurais jamais pensé jouer un jour avec lui”.

Une véritable consécration pour le jeune Français, qui a peiné pour en arriver là. Après des débuts au FC Metz, il signe à 18 ans avec le FK Utenis, un club de D3 lituanienne. “C’était une bonne expérience au niveau footballistique, mais peu intéressante au niveau personnel”, avoue le joueur originaire de Seine-Saint-Denis.

Alors que sa carrière se trouve au point mort en 2017, il reprend espoir en passant des tests à Malaga et à Bordeaux. Mais le contrat chez les Girondins tombe à l’eau, quand le club andalou retire son offre. Le jeune Franco-Malien se retrouve démuni. C’est alors son cousin, Niamé Traoré, ancien footballeur expatrié à New York, qui lui conseille de venir participer à des journées de détection ouvertes à tous, professionnels et amateurs, sur le sol américain. “Je n’avais jamais pensé aux Etats-Unis, confesse-t-il. Je voyais que les grands joueurs allaient se reposer en MLS, je me disais que ce n’était pas pour les jeunes. Mais j’avais tort, ce n’est pas une maison de retraite mais un véritable tremplin pour repartir en Europe”. 

Parmi les milliers de joueurs testés, Diédié Traoré détonne par son professionnalisme. Il tape dans l’oeil des recruteurs des Galaxy qui l’invite en février 2018 à passer de nouveaux tests. Des tests concluants puisqu’il signe, à 19 ans, avec l’Académie des Galaxy, faisant ses preuves avec la réserve du club. “En 14 matches, j’ai fait 14 passes décisives”, argue-t-il, pas peu fier. Grâce à son bon niveau de jeu et sa bonne attitude, il arrive à son but : signer le 6 mars son premier contrat professionnel (deux ans fixes et deux en option) avec l’équipe première des Galaxy. “Ça a mis du temps à arriver, ce fut un soulagement”, admet celui qui a été accompagné par l’agent de joueurs français Jerôme Meary. “Je n’ai jamais été pistonné, il a fallu que je prouve ce que je valais”. 

Un stade de 27.000 places, une pelouse parfaite, un public familial à défaut d’être fanatique, une pression digne de la Ligue 1… Sa nouvelle carrière lui sourit. Et la cerise sur le gâteau reste de côtoyer quotidiennement le mythique “lion”, Zlatan Ibrahimovic. “Il est rigoureux et exigeant sur le terrain, et très drôle en dehors. A ses côtés, j’apprends l’importance de l’extra sportif”, détaille Diédié Traoré. Une autre présence rassure le jeune Français, celle de son compatriote Romain Alessandrini. “Il m’a pris sous son aile, comme un grand frère”, confie le natif de Bondy.

Diédié Traoré vit en colocation à Carson avec ses jeunes coéquipiers, et s’adonne corps et âme aux entraînements et aux soins. “Je veux progresser comme Benjamin Mendy, être aussi bon sur les placements tactiques que Thiago Silva, et imiter Kilian Mbappé sur les dribbles. Je veux me faire un nom à Los Angeles, ambitionne le latéral gauche. Ici, on peut facilement s’endormir avec la plage et le soleil, s’éloigner de ses objectifs, m’a prévenu l’assistant coach français de l’équipe 2, Laurent Cortois.”

Comme son confrère marseillais Romain Alessandrini, Diédié Traoré voit la MLS comme un tremplin. “Le niveau y est très bon, je veux prendre de l’expérience auprès des tauliers. Et l’arrivée de joueurs comme Zlatan et Giovanni Dos Santos a amené beaucoup de visibilité à la ligue”, assure-t-il. Le Français veut en profiter pour mieux revenir en Europe. Et, rêve ultime, d’avoir une chance d’évoluer au sein du PSG un jour.