Deux vétérans du D-Day décorés à New York

Le 6 juin 1944, Rocco Morretto et Jess E. Weiss avaient respectivement 19 et 28 ans.

Conscrits pour grossir les rangs de l’armée américaine pendant la seconde guerre mondiale, ces deux New-Yorkais se sont retrouvés dans les bateaux qui ont débarqués à Omaha Beach, sous les feux des tirs ennemis. Ils font aujourd’hui partie des rares survivants de cet épisode normand.

Lundi 10 juin, les deux vétérans ont été décorés à New York par l’Acrefeu, l’association qui regroupe les cadres de réserves de l’armée française aux Etats-Unis. Après la projection de la scène du débarquement du film « Saving Private Ryan », de Steven Spielberg, Jess Weiss, 97 ans, a évoqué longuement son stress post-traumatique non diagnostiqué dont il a souffert pendant des dizaines d’années. C’est au travers de l’écriture d’un livre de mémoires (Warrior to spiritual warrior, publié en 2009) qu’il a retrouvé la paix intérieure.

« Il n’y a pas un seul jour de ma vie où je ne pense pas au D-Day  », affirme de son coté Rocco Morreto, 88 ans, coiffé de sa casquette « Veteran of WWII » et dont la chemise arbore plusieurs médailles et insignes, dont celle de la Légion d’honneur. « Ce jour-là, nous transportions soixante livres de matériel sur nous, l’ennemi tirait de partout… Le bateau voulait nous déposer sur le sable, mais il n’a pas réussi, nous avons terminé dans l’eau, qui était rouge sang. Je voyais des soldats se noyer, et nous étions obligé de les laisser là ». Sur les 219 hommes de sa compagnie qui ont débarqué avec lui ce 6 juin, seuls deux – dont lui – ont terminé la campagne le 8 mai 1945 sans être tué, blessé ou fait prisonnier.