Des rimes s’envolent au dessus de Central Park

L’Academy of American Poets invite les promeneurs de Central Park à un détour par l’Aresnal Building. L’association organise sur le toit de l’immeuble historique, surplombant le parc, la nouvelle édition de Poetry from the Rooftops. Des poètes contemporains liront gratuitement leurs textes au public, accueillis avec un verre de vin.

Jeudi 9 août, trois poètes seront présents. La brooklynite Aracelis Girmayis a composé deux recueils de poèmes, Kingdom Animalia (2011), pour lequel elle a reçu le Isabella Gardner Award, et Teeth (2007), récompensé du GLCA New Writers Award. Elle sera suivi de A. Van Jordan, auteur de trois collections de poèmes : Quantum Lyrics (2009), M-A-C-N-O-L-I-A (2005) et Rise (2001). La soirée s’achèvera avec Tom Sleigh, auteur de huit livres de poésie, dont Army Cats (2011) et Space Walk (2007), et lauréat du Kingsley Tufts Award.

Jeudi 13 septembre, l’Arsenal Building accueillera les trois derniers poètes de cet été. Parmi les ouvrages d’Anselm Berrigan, on retrouve Irrelevance (2011), Free Cell (2009), Some Notes on Programming (2006), ou encore Zero Star Hotel (2002). Ish Klein, poète et réalisatrice, a publié de nombreux poèmes dans des magazines. Union!, son premier livre, est sorti en 2009. Dernier invité, D.A. Powell, est l’auteur de cinq recueils de poèmes, dont Useless Landscape (2012) et Chronic (2009). Le Californien a été récompensé du Kingsley Tufts Poetry Award.

En cas de pluie, les lectures seront déplacées à l’interieur de l’Arsenal Building.

Infos pratiques : 

Poetry from the Rooftops, au Arsenal Building, à Central Park. Jeudis 9 août et 13 septembre, de 18h30 à 21h30. 64e rue et 5e avenue. Gratuit. Plus d’informations ici