Un peu d’érotisme pour lancer le festival du film d’animation français du FIAF

"La Tortue rouge"

Agenda

Du 2 février 2018

Au 4 février 2018


Animation First
Infos et tickets ici

Lieu : FIAF

Adresse : 55 East 59th Street

Pour lancer son tout nouveau festival du film d’animation, Animation First, le FIAF se donne tous les moyens de réussir.

Outre la projection en 3D de “Minuscule: la vallée des fourmis perdues”, césar 2015 du meilleur film animé, la soirée d’ouverture du 2 février comprendra une série de films courts “sensuels, érotiques, coquins, poétiques ou risqués“, selon les mots de la promo, avec des titres alléchants comme “Chaud Lapin”, “Braise” ou encore “Des câlins dans les cuisines”.

Beaucoup de personnes pensent que les films d’animation sont uniquement pour les jeunes. Il y a un a priori important en France et aux Etats-Unis. On veut leur dire: think again!  Venez découvrir l’animation! On y trouve de tout“, affirme Delphine Selles-Alvarez, responsable de la programmation cinéma au FIAF. “On veut bousculer les clichés“, renchérit Catherine Lamairesse, fondatrice du festival de cinéma français Focus on French Cinema. Les deux cinéphiles ont assuré la programmation de ce premier festival, dans les cartons depuis le printemps.

Films animés courts, longs, pour adultes ou enfants, en 3D, réalité virtuelle ou autre: la programmation, riche et variée, veut refléter la créativité des écoles et studios de la région Aquitaine, en particulier la ville d’Angoulême, temple de la bande-dessinée et de l’image animée. Un grand nombre des travaux montrés pendant le festival sont issus de la région. “J’ai été éblouie par tout ce que j’ai trouvé là-bas: les films, les courts-métrages, la BD, les écoles…“, souligne Catherine Lamairesse.

Parmi les temps forts du festival, on trouve “La Tortue Rouge” (samedi 3 février, 2pm), un long-métrage nommé aux Oscars en 2017 signé Michael Dudok de Wit. Produit à Angoulême, il raconte, sans paroles, la rencontre entre un naufragé et une tortue rouge sur une île déserte. Une discussion avec le réalisateur suivra.

Toujours le 3 février (6:45pm), “Autour des pionniers de l’animation” plongera le public dans l’univers des premiers films d’animation muets. Dix courts-métrages, datant du tout début du XXème siècle, seront projetés avec un accompagnement piano.

Le lendemain, à 4pm, la poésie reprendra ses droits avec la projection de treize films courts inspirés des poèmes de Robert Desnos. Le festival se terminera par une fournée de films d’animation français césarisés, oscarisés ou primés dans des festivals, comme “Mr Hublot”, Oscar du meilleur film d’animation en 2014.

Des formes d’animation plus modernes n’ont pas été oubliées. La galerie du FIAF accueillera tout le week-end une exposition de réalité virtuelle où les curieux pourront se plonger dans différents univers (oeuvres du peintre du Moyen-Age Hieronymous Bosch, de Velázquez…) et les organisateurs ont fait appel à la réalité augmentée pour animer leurs affiches publicitaires.

Des films pour enfants, des ateliers sur le bruitage et la voix-off ainsi que plusieurs rencontres avec des animateurs français et américains sont également au programme. “L’animation est un secteur tellement important en France, qui est le 1er producteur européen et le 3ème mondial. La richesse de l’offre de films et de programmes est incroyable. On trouve des films reconnus dans le monde entier, produits par des animateurs français à Hollywood, des films remportant des prix importants ou encore des oeuvres plus d’art et d’essai“, résume Delphine Selles-Alvarez.

On veut sortir le public américain de la toute-puissance d’Hollywood et DisneyLe dessin apporte quelque chose de différent de la prise de vue réelle, une certaine poésie, poursuit Catherine Lamairesse. L’animation permet de dire des choses indicibles“.

Agenda

Du 2 février 2018

Au 4 février 2018


Animation First
Infos et tickets ici

Lieu : FIAF

Adresse : 55 East 59th Street