Déménager sa cave à vins en Californie

(Article Partenaire) De la Bourgogne à la Californie Centrale, le choc culturel est évident, mais il y a des points communs: la qualité de vie d’abord -San Luis Obispo a été élue la ville la plus “heureuse” des Etats-Unis à de multiples reprises. Et le vin: moins connue que la Napa Valley, la région compte des centaines d’exploitations viticoles en pleine expansion.

C’est ce qui a amené Benoit Lecat ici. Spécialiste de la viticulture, ancien enseignant à Dijon, il est devenu récemment le directeur de département de viticulture de la California Polytechnic State University à San Luis Obispo. “Evidemment à Dijon j’avais accumulé beaucoup de vins -une cave de 1200 bouteilles- et pour moi il était impensable de ne pas en amener une partie au moins ici pour pouvoir montrer ce qu’on fait en Europe, partager avec les producteurs locaux”.

En cherchant comment faire, Benoit Lecat tombe sur My French Cellar, société créée par Delphine et Arnaud Le Dévéhat, installés en Californie. “J’ai commencé par leur demander le prix et ils m’ont répondu que ça coûterait dans les 3000 euros pour 600 bouteilles. Soit à 5 dollars la bouteille un coût très modeste par rapport au surcoût du vin!”

Transport réfrigéré

Mais pour ce professionnel de la viticulture il y avait plus important encore: “le professionnalisme de la chaîne du froid. On sait que des vins exposés durablement à plus de 26° C peuvent être abîmés, c’est donc essentiel que les conteneurs, où la température peut être très élevées, soient réfrigérés. My French Cellar garantissait la température constante non seulement pendant le transport mais aussi pendant l’entreposage tout au long du déménagement”.

DelphineLedevehatC’est parce que le transport de vin est une affaire de professionnel qu’il est si difficile de trouver des spécialistes capables d’assurer ce service. L’idée de monter My French Cellar est venue à Delphine et Arnaud Le Dévéhat le plus simplement du monde: ils ont d’abord eux aussi essayé -en vain- de faire venir leur cave lors de leur déménagement à Cupertino (Californie) il y a trois ans. Parmi les difficultés auxquelles étaient confrontés Delphine et Arnaud “une législation américaine particulièrement contraignante en matière d’importation d’alcool, mais aussi le fait que le transport en conteneurs standards est particulièrement mal adapté aux exigences du vin”.

Pour Benoit Lecat, “faire appel à des professionnels était essentiel. De la chaîne du froid aux procédures douanières et aux taxes, ils savent comment ça marche”. Entre le moment où les palettes ont été enlevées à son domicile en Bourgogne à la livraison à San Luis Obispo “il s’est écoulé moins d’un mois”.

Finalement, le plus difficile aura été de choisir les vins à emmener avec lui: “j’ai regardé le prix sur le marché américain et pris les bouteilles que j’avais eues pour beaucoup moins cher en France. J’ai donc emmené pas mal de champagnes, des Bourgognes qui sont ici 3 ou 4 fois plus chers qu’en France, mais aussi des vins méconnus ici et qu’on trouve difficilement: Gigondas, vin jaune, vins du sud-ouest”. De quoi faire découvrir aux amateurs Américains les trésors de la viticulture française.

French Cellar propose une “solution clé en main” pour permettre aux expatriés d’importer leur cave personnelle. Une offre qui inclut:

L’enlèvement à votre domicile en France

Le transport en conteneur climatisé

La gestion des Procédures d’importation, fédérales, par Etats et toutes les déclarations FDA.

La livraison chez vous aux Etats-Unis.

Le service est disponible dans la majorité des Etats américains, notamment la Californie, New York et l’essentiel du nord-est et la Floride.

Le site de My French Cellar

Contact: [email protected]

Tel: + 1 408 314 3410

——————————————————–

Note: les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de French Morning. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.