Covid-19: Décès du rabbin français de New York Mikhael Cohen

Rabbin Mikhael Cohen au consulat de France

Mis à jour avec la réaction de la famille Cohen

Il était une figure incontournable et appréciée de la communauté française de New York. Le rabbin Mikhael Cohen est décédé vendredi 3 avril. Il avait 58 ans.

Andrew Gross, directeur de la commission New Jersey-Israël créée par le Département d’Etat du New Jersey, a indiqué dans un tweet que son “ami” était décédé des suites du Covid-19. Son épouse Esther l’a confirmé dans un e-mail à French Morning, samedi. “Pour ceux qui l’ont connu, il était le paradigme de la joie et de la positivité“, a-t-elle écrit.

Le rabbin était le président et fondateur, avec sa femme, du Centre Culturel Juif Français et Francophone de New York (CCF). Situé à Midtown, ce centre sert de point de rassemblement pour les juifs francophones de la ville. Chaque année, il accueille entre 4 000 et 5 000 touristes et locaux autour de nombreux événements (cours, repas, célébrations) pour la communauté.

Amoureux des Etats-Unis, Mikhael Cohen était devenu américain en 1995. Né à Paris, il vivait à Crown Heights, quartier de Brooklyn où est établie une importante population h’abad loubavitch autour de la synagogue historique du 770 Eastern Parkway.

Esther Cohen a indiqué que “notre association restera au service de la communauté après que cette pandémie sera terminée, comme mon mari l’aurait souhaité“.

La consule de France à New York Anne-Claire Legendre a fait part de son “immense tristesse” sur Twitter et a salué un “pilier” de la communauté française qui a présidé “avec générosité et charisme le CCF New York“.

Une page de levée de fonds a été lancée sur la plateforme GoFundMe pour soutenir la famille du rabbin, qui laisse derrière lui huit enfants.