Débat des législatives: les réactions des candidats

Après deux heures de questions-réponses, les sept candidats invités à participer au grand débat French Morning-FIAF des législatives en Amérique du Nord ont partagé à chaud leurs impressions sur la confrontation. Certains ont eu une pensée (pas vraiment amicale) pour le grand absent de l’événement, le candidat de l’UMP, Frédéric Lefebvre.

Présente dans le public, Stéphanie Bowring, candidate du Parti Radical de Gauche (PRG), qui n’a pas été conviée au débat car elle ne remplissait pas les critères objectifs définis pour y participer, a tenu à exprimer sa colère face à ce qu’elle considère comme « une injustice ».

Réactions des candidats par ordre alphabétique :

Julien Balkany (divers droite): “La fuite de Frédéric Lefebvre

jbalkany2

Carole Granade (MoDem): « Un débat riche en questions et en intérêt »

cgranade

Philippe Manteau (ARES): « Les participants ne représentaient pas tout l’échiquier politique »

 pmanteau

Gérard Michon (divers droite): « La première qualité de ce débat, c’est d’avoir eu lieu »

 gmichon

Corinne Narassiguin (PS-EELV): « Un exercice forcément difficile »

 cnarassiguin

Emile Servan-Schreiber (divers droite): « Le grand absent est le seul qui ne fera pas le boulot »

 eservan

Antoine Treuille (divers droite): « J’aurais aimé plus parler  des discriminations »

atreuille

Stéphanie Bowring (PRG) était présente dans la salle. Mécontente de ne pas être sur scène, elle a réagi au micro de notre confrère de RFI Karim Lebhour

Stéphanie Bowring (PRG) : « Une injustice »

sbowring