David Moquay, un Français dans les courses de drones en Arizona

Infos pratiques

Le site de FPV LighTrax

Un appareil traverse un labyrinthe lumineux, tutoyant les 100km/h. Nous ne sommes pas dans “Tron”, mais dans une course de drones, une discipline qui se démocratise et dont le Français David Moquay a fait son beurre.

Il dirige une société basée en Arizona, FPV LighTrax, conceptrice de ces courses d’un genre nouveau. “Je veux offrir un événement visuel avec du rythme et des jeux de lumière, une vraie expérience visuelle pour les pilotes comme pour les spectateurs. Pour moi, c’est comme une pièce de théâtre.

Avant de tomber dans l’univers du drone, le Français faisait des photos et vidéos de saut en parachute et de base jumping. C’est en regardant une vidéo de course de drones réalisée par des Français (“Star Wars Crash Station”) en septembre 2014 que l’homme de 47 ans a un déclic. Rapidement, cet autodidacte se prend au jeu, achète des pièces et s’amuse à construire des drones à partir de pièces électroniques pour avion télécommandé.

Peu à peu, cette passion contamine ses amis. David Moquay organise alors des courses nocturnes dans son jardin à Paradise Valley, créant des parcours avec des faisceaux lumineux enroulés de plastique. Ses terrains de 100 mètres de long s’améliorent “grâce aux vastes horizons qu’offre l’Arizona“.

L’engrenage est lancé. En mai 2015, il participe à sa première nocturne en Arizona où il aide les organisateurs, avant de tester une compétition diurne à Sacramento l’été suivant. “Je me suis rendu compte que je préférais les courses nocturnes et les jeux de lumière. Et surtout que je n’étais pas un assez bon pilote mais que j’avais du potentiel dans la création de terrains“, confie ce propriétaire d’une dizaine de drones.

Jusqu’à 4,3 millions de vues

Stimulé par son cursus artistique et son expérience dans les effets spéciaux, David Moquay commence à concevoir de plus en plus de parcours, diffusant le rendu sur Internet. Il arrive ainsi à convaincre le groupe XDC2, organisateur de courses, pour lequel il crée un parcours sur trois étages. Leur vidéo récolte plus de 4,3 millions de vues.

Depuis la création de sa société FPV FighTrax en décembre 2015 avec son associé Kyle Hales, David Moquay a notamment conçu une course pour la marque DRL à Detroit, une course qualificative dans un entrepôt à Burbank (Los Angeles), ou encore une dans le Domaine du Planet (Var, France). “J’ai conçu six gros événements et six de tailles plus modestes“, résume cet expatrié de longue date. Il organise aussi la “Phoenix Cup” depuis deux ans.

Pour créer ses parcours, le Français s’inspire de ses films-références que sont “Star Wars”, “Tron” ou “Star Trek”. Une “pâte” qui a déjà été copiée par d’autres pays, aux dépens du Français.

David Moquay ambitionne de développer sa société. Il se lance notamment dans la fabrication de mini-drones, réalisés à partir de jouets sur lesquels sont greffées des caméras, pour les courses “indoor”. Et il compte aller plus loin : “je veux organiser un tour sur plusieurs villes comme Phoenix, San Diego, Los Angeles, San Francisco, en 2018. Il s’étalerait sur plusieurs jours dans des lieux clos. Ce serait comme les “24 heures du Mans”, avec des équipes qui rechargent et réparent les drones en cas d’incident. Cela offrirait un spectacle de plusieurs heures“.

 

Infos pratiques

Le site de FPV LighTrax