Damien Regnard votera Frédéric Lefebvre

La consigne de vote du troisième homme de l’élection législative partielle était attendue. Damien Regnard a finalement tranché: ça sera Frédéric Lefebvre (UMP).

Dans un message envoyés aux électeurs, mercredi, l’ex candidat divers droite exhorte ceux qui ont voté pour lui à se “rassembler pour que  la droite républicaine gagne cette élection législative partielle face au gouvernement Ayrault, afin de renforcer une opposition parlementaire dont le rôle va devenir essentiel pour le redressement futur de notre pays.

Considérant que les Français de l’étranger sont “depuis un an la cible idéale du gouvernement socialiste“, il assure que Frédéric Lefebvre “partage (s)es préoccupations“. “J’appelle donc toutes celles et tous ceux qui m’ont fait confiance au premier tour, à se mobiliser pour contribuer au plus large rassemblement possible afin de voter au second tour pour Frédéric Lefebvre, le seul des deux candidats qui fera gagner nos valeurs et nos idées, celles de la droite et du centre en Amérique du Nord“, écrit-il.

M. Regnard, élu du Texas, de l’Oklahoma, de l’Arkansas et de la Louisiane à l’Assemblée des Français de l’Etranger (AFE) s’était positionné comme le candidat de droite local de cette élection, n’hésitant pas critiquer ouvertement les “parachutés” Frédéric Lefebvre et Louis Giscard d’Estaing. Il a recueilli 12,67% des suffrages.

Avec M. Regnard, Frédéric Lefebvre enregistre un soutien important. La veille, Louis Giscard d’Estaing, candidat malheureux du parti de centre-droit l’UDI, avait appelé à voter pour le candidat de l’UMP. D’autres soutiens de “LGE” ont indiqué qu’ils voteront Lefebvre. C’est le cas des conseillers AFE Claire-Marie Jadot et Jacques Janson au Canada.