Dallas Accueil change de tête

Pour en savoir plus

 

Le site de Dallas Accueil

L’accueil francophone de Dallas a changé de responsable.

Après le retour en France de la précédente présidente de Dallas Accueil, Catherine Azière, c’est en effet la secrétaire de l’association, Sandrine Legrand (en blanc sur cette photo prise lors du dernier café-rencontre de l’association), qui a pris la présidence de l’organisme.

Celui-ci aide à l’installation des francophones dans la région de Dallas en proposant aussi une demi-douzaine d’activités artistiques (céramique, patchwork, encadrement…), des conversations franco-américaines, des ateliers cuisine, tricot et couture, ainsi que diverses soirées (poker, tarot, quizz musical…).

« En ce moment, nous travaillons aussi à des projets de fête pour enfants en lien avec Dallas International School au début du printemps et de soirée casino pour le mois de mai », indique la nouvelle responsable, qui a adhéré à Dallas Accueil il y a près de huit ans, alors qu’elle était déjà installée à Dallas avec toute sa famille depuis quelques années.

« Des membres de notre famille vivent aux Etats-Unis, alors nous avions déjà des points de repère avant de venir vivre ici. Et comme nous n’avions prévu de rester que quelques années, ma priorité était de m’intégrer à la société américaine afin d’améliorer mon anglais. Mais notre séjour s’est prolongé et j’ai alors ressenti le besoin de reparler plus souvent ma langue maternelle », confie la responsable associative.

Même si elle a adhéré à Dallas Accueil bien après son arrivée dans l’agglomération, Sandrine Legrand y a rapidement pris des responsabilités. Cela faisait six ans qu’elle occupait le poste de secrétaire.

Aux commandes de l’Accueil, elle devra gérer la rotation des membres à laquelle l’association fait face chaque année. « Nous nous apprêtons de nouveau à enregistrer de nombreux départs aux mois de mai et juin, avant d’accueillir, à partir du mois d’août, des francophones aux profils de plus en plus divers : des familles avec enfants en âge d’aller à l’école, mais aussi des célibataires, des couples sans enfants, ou bien avec enfants en bas âge ».

 

Pour en savoir plus

 

Le site de Dallas Accueil