Cyril Rouchon, Front National : « L’alternance gauche-droite ne fonctionne pas »

En savoir plus

Dans notre série "Militants d'Amérique", French Morning donne la parole aux supporters aux US des principaux candidats à la présidentielle française.

Le site du FN en Amérique

« Je suis électeur du Front National et pourtant je ne suis pas raciste et je n’ai pas le crâne rasé », indique Cyril Rouchon qui préfère balayer d’un revers de main tous les clichés. « Cette étiquette nous colle à la peau et je dois sans cesse m’expliquer pour que les gens ne fassent pas d’amalgame », ajoute le sympathisant du Front National, installé depuis près de quatre ans à New York.

Ce Bordelais de 41 ans, qui est aujourd’hui à la tête d’une société de conseil dans le domaine du vin, vote pour le parti d’extrême droite depuis sa majorité et se dit séduit par le discours de Marine Le Pen. « Elle met le patriotisme économique au cœur de son projet en souhaitant taxer les entreprises qui sous-traitent à l’étranger, souligne-t-il. C’est le seul moyen de créer des emplois, car la tendance est actuellement à la délocalisation afin de réaliser des économies de coûts et de production, ce qui met en péril les PME ».

Concernant les mesures proposées par le Front National sur l’immigration, le militant frontiste insiste sur le fait qu’il ne s’agit pas d’un vote d’exaspération. Son choix est basé sur de réelles convictions politiques. « En France, l’État providence a atteint ses limites, nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde car nous n’en avons plus les moyens », relève Cyril Rouchon qui prend en exemple le système américain. « L’immigration est importante aux États-Unis, sans elle le pays ne serait sans doute pas ce qu’il est aujourd’hui, mais il faut qu’elle soit choisie. En France, il faut rétablir les frontières pour ne plus y entrer comme dans un moulin et veiller à accueillir les bonnes personnes qui permettront de développer le pays ».

Cet électeur d’extrême droite, qui a longtemps voyagé au Qatar et en Australie avant de poser ses valises aux États-Unis, a passé plus d’une dizaine d’années dans les rangs de la police nationale française et espère une refonte de la politique de sûreté publique. « Il faut donner un coup de collier pour redresser la France qui part à la dérive », indique Cyril Rouchon qui avoue avoir été « bercé d’illusions » par Nicolas Sarkozy en 2007. « Le pays venait de traverser plusieurs mois d’émeutes et, avec mes collègues, nous travaillions avec un sentiment d’insécurité car nous nous faisions caillasser au quotidien, se souvient-il. Nicolas Sarkozy représentait pour moi le super flic, et m’avait séduit en disant qu’il allait mettre de l’ordre dans le pays, mais finalement il n’a été qu’un président bling-bling ».

Aujourd’hui, Cyril Rouchon croit encore en l’avenir de son pays et tous ses espoirs reposent sur la candidate du Front National. « La droite alterne avec la gauche depuis des décennies et ça ne fonctionne pas. Tous nous vendent du rêve. François Fillon a déjà été au pouvoir sous Nicolas Sarkozy en tant que Premier ministre, il a eu sa chance et aurait dû faire ses preuves il y a bien longtemps. Je ne sais pas si Marine Le Pen aura la réponse à tous les maux, mais je souhaite lui laisser sa chance car il faut un réel changement pour notre pays ».

En savoir plus

Dans notre série "Militants d'Amérique", French Morning donne la parole aux supporters aux US des principaux candidats à la présidentielle française.

Le site du FN en Amérique

- Services -
PARTAGER
  • HitlerO’chocolat

    “pas le crane rasé et pas raciste”, mais t’inquiètes pas ma poule, on repérera toujours ta bonne petite gueule de facho meme si tu cherches à t’la jouer cool.

    • jpauxusa

      Vous pouvez, comme moi, être en désaccord avec les idées horribles du type, mais ne soyez pas aussi extrémiste que lui.

      • hitlerO’Chocolat

        cher jp, je pense qu’il faut une large majorité de gens comme vous qui vont lutter légalement contre “ces idées horribles”, et une minorité “d’extrémistes” qui restent à l’affut de tout débordement…Pas besoin de vous rappeler à quoi ces débordements peuvent ressembler…

        • Chronos

          Je ne vois pas de différence entre l’extrême droite et l’extrême gauche, dans les 2 cas ils vous mèneront dans le mur.

          • hitlerO’chocolat

            Vous avez vu des anarchistes mettre des juifs et d’autres innocents au four, vous ?…moi pas. La difference elle est là.

          • Chronos

            Des millions de morts dans les goulags, ça vous dit quelque chose?
            Maoistes, et Staliniens n’ont rien a envier avec les nazis.

  • jpauxusa

    Exemple parfait de l’intégration. Ce Monsieur est vraiment bien intégré aux USA. Félicitations.

    J’espère que c’est une typo ou que vous avez mal retranscrit ses propos…

    “Je ne sais pas si Marine Le Pen aura la réponse à tous les maux, mais Je souhaite lui laisser sa chance” : Il est aussi ……….. que les millions d’Américains qui ont voté pour Trump et qui vont souffrir encore plus (Je pense aux minorités qui ont donné leur voix aux Président : les Femmes, les Latinos, les Pauvres, les Exclus de tous les bords, etc…. ).
    Y’en a qui apprendront jamais!

  • Emma

    En tout cas moi j’ai très peur de ces gens avec leur discours populiste aujourd’hui décomplexé. Alors bien sûr on entend toujour, Je ne suis pas raciste mais… Je ne suis pas homophobe mais… Je ne suis pas transphobe mais…
    Les gens oublient les dérives de l’extrême droite dans l’Histoire moderne; de l’Allemagne Nazi, l’Europe occupée, l’Espagne franquiste aux dictatures de l’Amérique du Sud. Les corps de jeunes étudiants gauchistes jetés vivants dans la jungle en avion, les tortures dans les stades, les chambres à gaz… c’est ça le bilan mondial de l’histoire de l’extrême droite !

  • losangeles

    Très bon article, Cyril a bien raison, cela ne fonctionne pas en France avec la gauche-droite. Vous n’êtes pas seul Monsieur Rouchon à penser que Mme Le Pen peut redorer le blason de la France et nous rendre fier de notre pays.

  • losangeles

    wow la liberté d’expression sur French morning, lorsqu’on dit qu’on est d’accord avec M. Rouchon, le commentaire est effacé…

Article précédentLe PSG, Manchester United et un “clásico” aux US en juillet
Article suivantOuvrez une franchise Green Is Better aux Etats-Unis