CURVExpo, le pari lingerie réussi

En 2011, les ventes de maillots de bain ont augmenté de 5%, la lingerie féminine de 2%, et la masculine de 4%. C’est un business qui fonctionne très bien“. Tant que l’industrie de la lingerie se porte bien, Laurence Teinturier a le sourire.

En 2007, la Française et son mari Jean-Luc ont fondé CURVExpo. Originellement basé à Las Vegas, le salon de lingerie et du balnéaire s’est rapidement exporté sur la côte Est des Etats-Unis. “La demande est très forte sur un territoire aussi grand“, affirme Laurence Teinturier. Le couple, que nous avions rencontré en 2008, a décidé de créer ce salon dans un secteur encore relativement inexploité aux Etats-Unis. Le pari des Teinturier: stimuler les rencontres entre créateurs et vendeurs, et initier les Américaines à la lingerie haut de gamme pour remplacer le traditionnel bra : “Nous voulions faire de la lingerie et du swimwear de véritables accessoires de mode”. Aujourd’hui encore, CURVExpo est le seul salon de lingerie en Amérique du Nord, et son prestige ne faiblit pas. CURVE a d’ailleurs récemment été rachetée par la compagnie parisienne Eurovet, “le leader mondial des salons de lingerie, une très bonne opération“, commente la co-présidente de l’entreprise.

Le deuxième salon CURVExpo de l’année ouvrira ses portes à New York du 5 au 7 août. Et le pari des Teinturier semble déjà avoir porté ses fruits : la clientèle américaine ne s’est jamais autant intéressée à la lingerie raffinée depuis le succès du roman érotique 50 shades of Grey. Les collections 2012-2013 sont d’ailleurs plus axées sur l’érotisme et la sensualité. “Aux Etats-Unis, historiquement, le sexe, c’était les sex-shops. Aujourd’hui les Américaines découvrent l’érotisme sans la vulgarité“, dit Laurence Teinturier.

CURVExpo New York reste un salon strictement professionnel : sur place ne seront présents que des marques et des grands distributeurs. Cette année, ce ne sont pas moins de 314 grandes marques haut de gamme qui exposent leurs collections, dont 24 françaises (Huit, Lise Charmel, LOU,…). Laurence Teinturier table sur “2 500 à 3 000 acheteurs par salon (…) ils sont nettement plus nombreux à venir visiter“. Ces potentiels acheteurs viennent pour la moitié de la Tri-State area (New York, Connecticut, New Jersey), et 15% sont étrangers.

Au-delà des rencontres entre professionnels, le salon a aussi prévu plusieurs séminaires, dont le très attendu ” Lingerie Yin & Yang : Apprenez-en plus sur le profit et le plaisir” qui mettra notamment à jour les acheteurs sur l’importance du phénomène 50 shades of grey… Et la grande particularité de cette année ? Un défilé des danseuses du Crazy Horse de Paris qui viendront pour la première fois à New York. Le célèbre cabaret parisien a un partenariat avec CURVE depuis 2008, et les danseuses participent déjà aux salons de Las Vegas deux fois par an.

Infos pratiques : 

CURVExpo NY, du 5 au 7 août. Défilé des danseuses du Crazy Horse le 6 août à 18h. Au Javits Center Halls 1D et 1E. Plus d’informations ici

Crédit photo : ©Curvexpo 2011