Coutot-Roehrig International: remonter le temps, éclairer l’avenir

(Article partenaire) Coutot-Roehrig est le plus gros cabinet de généalogistes successoraux en Europe, avec quelque 250 collaborateurs et 37 succursales en France et à l’étranger. Stéphane Pantanacce, directeur exécutif de Coutot-Roehrig International, nous explique pourquoi l’entreprise, plus que centenaire, a décidé de se lancer aux Etats-Unis.

Vous arrivez aux Etats-Unis. Pourquoi?
Chaque année en France meurent quelque 570 000 personnes, environ 3% de ces décès posent des problèmes de successions aux notaires qui font appel à l’ expertise des généalogistes. Si nous rapportons ces chiffres aux USA, où il meurt chaque année un peu plus de 2.5 millions de personnes,  on peut imaginer que la tâche des généalogistes est immense.
sont éloignés du code civil français, il n’en reste pas moins que Coutot-Roehrig International (CRI)  en tant que leader du marché doit pouvoir trouver sa place sur le continent américain.

L’histoire de Coutot Roehrig aux Etats-Unis ne date pourtant pas d’aujourd’hui…
CRI souhaite renouer avec une tradition ancienne, qui a débuté fin XIXè et début du XXè. En effet, à cette époque c’est la deuxième vague d’immigration européenne et ses 14 millions de migrants en 20 ans, qui a motivé notre présence sur le continent américain. En particulier  celle des Italiens et de Français et cela a généré une activité non négligeable, dans ces années là.
En 1910 ce qui n’était encore que l’ « Etude Amédée Coutot » avait déjà son adresse à New York au 26 et 32 Liberty Street.
Puis dans les années 1920, (sous l’impulsion de son fils Maurice Coutot) en plus de New-York nous étions représentés sur Chicago et San Francisco.
Après guerre, nous avons nettement recentré notre activité sur l’Europe, nous avons eu une forte croissance locale à partir de 1980. Coutot-Roehrig est devenu peu à peu le leader en France et en Europe dés lors nous ne pouvions pas rester en dehors du marché US.

Qui sont les francophones susceptibles d’être intéressés ?
Je dirai que tous les francophones peuvent être intéressés, tout d’abord en tant qu’héritiers: il faut signaler que plusieurs centaines d’ayants-droits sont retrouvés chaque année par nos soins aux USA pour des successions ouvertes en France.
Mais tous les francophones, particuliers, professionnels du droit, employés d’administrations consulaires peuvent aussi être à l’origine de dossiers et faire appel directement à Coutot-Roehrig International. Les échanges au XXI siècle se sont multipliés entre l’Europe, la France en particulier, et les USA, un dollar attractif, une promesse d’Eldorado, puis la crise a amplifié le phénomène pour ceux qui ont tenté leur chance ici, une promesse d’Eldorado, la crise a amplifié le phénomène pour ceux qui tentent leur chance ici. Rien que sur Miami 3000 Français tentent l’expatriation chaque année avec plus ou moins de réussite ou de difficulté.
Les conséquences au niveau patrimonial sont inévitables. La rencontre entre le droit Latin et la Common Law se fait ressentir de plus en plus , avec l’éclatement des familles (divorce, remariage, mariage entre multinationaux, naissances hors mariage 50% en France, 40% aux USA, etc.).
Les problèmes de successions sont mondiaux et l’expertise de Coutot-Roehrig International peut apporter des solutions globales.

Quel avantage représentez-vous par rapport aux généalogistes locaux?

Coutot-Roehrig est une firme internationale, elle est la seule au monde à pouvoir appréhender des problèmes de successions et de recherche d’héritiers sur les cinq continents, avec un savoir faire élargi en permanence.
C’est la seule firme qui depuis 1894 peut répondre à une multiplicité de problème (successions internationales, rapatriements de fonds , optimisation fiscale, recherche et connaissance du patrimoine).
Ce qui nous différencie des confrères américains, avec qui nous travaillons, c’est que nous ne sommes pas seulement des généalogistes mais aussi des professionnels du droit et, pour ce qui concerne CRI, du droit International privé et des conflits de lois lors des règlement de succession.
Grâce à nos ressources, humaines et financières, nous apportons la sécurité juridique,  car les dossiers sont traités exclusivement par des collaborateurs de Coutot-Roehrig.
Enfin nos bases de données (1milliards d’images numérisées) nous permettent de réduire considérablement les délais de traitement des dossiers.