Où prendre des cours d’anglais à Los Angeles ?

Votre anglais n’est pas au top ? Ne paniquez pas, French Morning vous livre les lieux où l’on peut perfectionner votre “english” à Los Angeles. Cours ponctuels, cours au semestre, cours à la semaine, dans une église, une fac ou une bibliothèque : vous aurez l’embarras du choix.

1- Sur les bancs des facs

La vie étudiante vous manque ? Regardez du côté des cursus ESL (English as a Second Language) proposés au semestre dans les universités de la ville, comme le Pasadena City College, ou le Santa Monica College. Vous pouvez vous inscrire aux sessions de printemps, dès à présent. Et bonne nouvelle, les classes “Noncredit ESLN” (qui n’octroient pas de crédits universitaires, donc) sont gratuites.

Autre bon plan : il n’y a pas de frais d’inscriptions pour intégrer une “adult school“, comme Evans Community Adult School (Angelino Heights) ou Belmont Community Adult School (Koreatown). Un test écrit et de compréhension vous est distribué au préalable, afin d’évaluer votre niveau. Vous pouvez alors prendre deux heures de cours par jour, ou plus selon vos besoins.

2- Avec d’autres Français à l’Alliance Francaise

C’est une nouveauté 2016. L’Alliance Française de Los Angeles dispense des classes de conversation anglaise en petit comité, les mercredis et samedis après-midi. Avec un enseignement personnalisé, la Toulousaine Lucie Judkins vous donnera les billes pour vous sentir plus à l’aise dans vos discussions.

Vocabulaire sur des thèmes variés, prononciation, compréhension et points de grammaire essentiels seront décortiqués. A raison de deux heures par semaine, durant deux mois, ce programme vous reviendra à 350 dollars. L’AF propose également des classes privées.

3- Dans une église

Concept pour le moins détonnant, l’église se transforme en école de langue. Des missionnaires enseignent l’anglais au sein de différents lieux de la ville, au travers de l’association Los Angeles English. Confiance en soi, culture américaine et conversation sont au programme de cette église de missionnaires. Même si les cours sont gratuits, athées s’abstenir !

4- En parlant avec des Américains francophiles ou francophones

photo speak easy flute july 27thjpg

Faisons un peu d’auto-promo : pour améliorer votre anglais et rencontrer des Américains, optez pour Speak Easy, les soirées organisées à New York et L.A par French Morning. Le concept est simple: la moitié des participants est de langue maternelle française, l’autre moitié de langue anglaise.

Le format est celui du “speed dating”: sept minutes de conversation en anglais, et les sept suivantes en français. Puis on change de partenaire. Le concept est déjà bien rodé à New York. La première soirée de ce type à L.A a eu lieu le 21 janvier, et a conquis les participants. Prix: de 15 à 25 dollars la soirée (apéritif compris).

5- De manière intensive, dans une école de langues

Si quelques heures par semaine ne vous suffisent pas, et que vous voulez prendre le taureau par les cornes, il faudra vous orienter vers une école de langue. On peut citer par exemple l’English Language Center (Westwood), qui propose des forfaits personnalisables de 10 à 30 leçons hebdomadaires, et de 200 à 1200 dollars par semaine. Cette école prépare également aux concours et examens, et peut délivrer un visa F1 (à partir de 24 leçons par semaine).

Autre institution qui a fait ses preuves, le Kaplan, à Westwood. Les prix pour les cours généraux varient de 395 à 430 dollars par semaine (suivant la durée de votre inscription). Un test en ligne vous permet de tester votre niveau.

6- Pour pas cher, dans une bibliothèque

library LA

Dans les bibliothèques publiques de Los Angeles, on ne doit pas toujours être silencieux. Les départements “adult literacy” proposent des ateliers pour pratiquer l’anglais, que ce soit par la grammaire, la conversation, les connaissances en histoire, géographie, science, l’écriture ou encore la prononciation.

Libres d’accès, ces classes sont dispensées gratuitement aux étrangers. La Central library de Downtown offre, en plus de cela, des heures de tutorat (inscription requise).