Coronavirus : la Floride en état d’urgence mais les écoles restent ouvertes

coronavirus
© Pixabay

Après la Californie et New York, la Floride déclare l’état d’urgence pour tenter d’endiguer la progression du COVID-19. Cette décision, prise lundi 9 mars par Ron DeSantis, le gouverneur de Floride, devrait permettre à l’État de recevoir 27 millions de dollars du gouvernement fédéral pour lutter de manière efficace contre le coronavirus.

Actuellement, selon les chiffres communiqués par le Florida Department of Health, deux décès ont été recensés dans le Sunshine State, 21 personnes sont contaminées par le virus et plus de 300 ont été mises sous surveillance.

Ron Desantis, qui a rappelé que la situation doit être prise au sérieux sans pour autant céder à la panique, incite les résidents de Floride les plus âgés ainsi que ceux ayant des antécédents médicaux à suivre les recommandations de prévention des Centers for Disease Control and Prevention en évitant notamment les lieux de foule et en se lavant régulièrement les mains.

De son côté, le Florida Department of Health demande à toutes les personnes qui se sont rendues dans des pays à haut risque comme la Chine, la Corée du Sud, l’Italie ou encore l’Iran, de rester à l’isolement pendant 14 jours dès leur retour dans l’espoir de réduire la propagation du COVID-19.

Plusieurs mesures sont également prises par les différentes institutions de l’État dont notamment les districts scolaires qui encouragent les familles à reporter leurs voyages initialement prévus durant la période de Spring Break.

Pour l’heure, même si les écoles publiques de Floride restent ouvertes, le district scolaire de Miami-Dade se prépare à une éventuelle fermeture de ses 400 établissements : un questionnaire en direction des familles a été mis en place afin de connaître leurs besoins en équipement informatique afin que les 350.000 élèves concernés puissent poursuivre leurs études en ligne.