Constance Bost, de la mode éthique à la FACC Houston

La nouvelle directrice exécutive de la Chambre de commerce franco-américaine de Houston (FACC Houston) vient tout juste de prendre ses fonctions. Le prochain évènement d’envergure sera la 31e Soirée Beaujolais, très attendue par la communauté française.

Cette jeune trentenaire, passée par Dauphine et Sciences Po, a créé son entreprise textile avec une camarade de promo, suite à une expérience professionnelle d’un an avec la Mission Economique du Vietnâm en 2007.  “Travailler à la mission économique à Saigon était une opportunité magnifique, de voir un pays en pleine croissance et transformations, à la fois profondes et rapides, dit-elle. Mon travail consistait à faire des études de marchés pour les entreprises qui voulaient s’implanter au Vietnâm, il y avait beaucoup de prospection et de mise en relation à faire, notamment dans le secteur du luxe, domaine en forte croissance s’appuyant sur une nouvelle classe aisée demandeuse de produits français.

Près de quatre ans après, et un bref passage par la politique – elle est directrice adjointe au Nouveau Centre, le parti d’Hervé Morin, sans y être encartée – Constance Bost lance l’Atelier de Couture avec avec une amie comme associée. Objectif: faire une marque de mode proposant des vêtements abordables et fabriqués de manière éthique. Le projet a suscité l’intérêt de la Société Louis Vuitton (un prix honoraire de mentorat, pour les aider dans le développement financier et marketing, leur a été décerné) et de plusieurs médias, dont La Tribune. La marque est présente aujourd’hui dans dix points de vente en boutique multimarques et en ligne.

Suite à une mutation professionnelle de son époux, elle se retrouve à Houston quelques mois après avoir lancé son entreprise, en mai 2012. Là, elle travaille comme consultante en fundraising pour l’association The Alliance for Multicultural and Community Services, pour laquelle elle contribue à l’organisation du Gala (qui a eu lieu en mai 2015).

A la FACC, avec son board de directeurs (19 au total, dont Geoffroy Petit, Roseline Chapel, le consul Sujiro Seam, John Eldrige, Jacques Fox et Jean-François Bonneté), Constance Bost entend renforcer les services offerts aux entreprises et entrepreneurs désireux de s’implanter à Houston, favoriser la mise en réseau, accroître le nombre de membres, redynamiser  la communication.  “Dans une telle ville avec des capitaux très importants, un dynamisme économique, le plus gros centre médical au monde, beaucoup de choses sont possibles“.