Une conférence sur ces Américains qui aiment la France à Los Angeles

Agenda

3 août 2017


Atelier-conférence d'histoire
Infos et inscriptions ici

Heure : 07:00 PM

Lieu : Alliance Française de LA

Adresse : 10390 Santa Monica Blvd, Suite 120

(Agenda partenaire) Dans le cadre de la commémoration du centenaire de l’entrée en guerre des États-Unis lors de la Première Guerre Mondiale, l’Alliance Française de Los Angeles propose un atelier/conférence d’histoire le jeudi 3 août de 7pm à 8:30pm, animé par Samy Ayari.

Professeur à l’Alliance, il évoquera ces nombreux Américains et Américaines qui, dès l’époque de Benjamin Franklin, ont aimé et aidé la France. Ils ont également enrichi son histoire et sa culture et ce, malgré les aléas de la politique.

La France fait toujours partie des pays préférés des Américains. Les chiffres issus des sondages mesurant la sympathie des Américains pour la France tournent autour de 75%.  Dès sa fondation en 1894, l’American Chamber of Commerce in France favorisait et encourageait l’installation de « foyers » américains dont le noyau dur résidait à Paris ou sur la côte d’Azur. Ils ont laissé des traces  indélébiles de leur passage, apportant notamment une contribution considérable à la conservation et à l’enrichissement du patrimoine historique et culturel français.

Thomas Jefferson fut un « consultant » pour la rédaction de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. Le « La Fayette nous voilà » lancé le 4 juillet 1917 par le général Pershing sera accompagné de l’arrivée de 200.000 soldats noirs américains qui combattront sur le sol français et transmettront durablement le goût et la pratique du jazz aux Français.

L’aide à la restauration par J.D. Rockefeller d’un Château de Versailles tombé en ruine et les actions menées par le CARD (American Committee  for Devastated France) d’Ann Morgan seront suivis par les artistes et les intellectuels de la Lost Generation attirés par Paris, lieu d’expression de l’avant-garde artistique et intellectuelle. À l’instar de Francis Scott Fitzgerald, ils tisseront avec les artistes français des liens profonds. L’écrivaine et mécène américaine Gertrude Stein fera de son appartement du 27 rue de Fleurus et du quartier de Montparnasse, le lieu de rencontre de l’avant-garde artistique de France et du monde entier (Picasso, Matisse, Hemingway…).

Plus récemment l’arrivée des GI, fin 1944, celle des collaborateurs du Plan Marshall et des militaires de l’OTAN jusqu’en 1966 (100.000 personnes avec les familles) mettront la modernité industrielle et culturelle à la portée des Français. La French New Wave du cinéma naîtra de metteurs en scènes et journalistes des Cahiers du Cinéma (Godard, Truffaut, Chabrol) qui plaçaient le cinéma américain au centre de la critique cinématographique… même si d’aucuns dénoncent « l’impérialisme de Hollywood et le colonialisme de Coca-Cola. »

—————-

Note: les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de French Morning. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.

Agenda

3 août 2017


Atelier-conférence d'histoire
Infos et inscriptions ici

Heure : 07:00 PM

Lieu : Alliance Française de LA

Adresse : 10390 Santa Monica Blvd, Suite 120