Concert, expos, films: New York se souvient de la Première Guerre Mondiale

En savoir plus

"How 1917 Changed the World"
Infos ici

New York retourne en 1917. A l’occasion du centenaire de l’entrée en guerre des Etats-Unis dans le premier conflit mondial, les services culturels de l’Ambassade de France aux Etats-Unis, la commission américaine du Centenaire de la Première Guerre Mondiale et diverses associations organisent événements et commémorations tout au long du printemps pour se souvenir de ce moment charnière dans l’histoire du monde.

Le lundi 27 mars à 7pm, l’historien de Yale Jay Winter, l’expert en jazz Philippe Gumplowicz, Mary Ann Caws, spécialiste du Surréalisme, et Melik Ohanan, historien de l’art, se donnent rendez-vous à la librairie Albertine pour discuter de l’influence de 1917 sur le monde des arts. Entrée gratuite.

Le jeudi 30 mars à 5pm et le vendredi 31 mars à 8:30am, l’Université de Columbia accueillera une conférence gratuite intitulée “Time of War : City, Economy and Politics in World War I and After“. De nombreux invités seront présents, dont Gérard Araud, Ambassadeur de France aux Etats-Unis. La conférence sera centrée sur l’atout économique et financier que représentait la ville de New York de 1914 jusqu’à l’entrée en guerre.

Le mercredi 5 avril (et jusqu’en septembre) le Museum of the City of New York organise une exposition intitulée “Selling World War I in New York” dédiée à l’art de la propagande. De nombreux posters, magazines, titres de musiques ou encore des tracts qui ont fait les belles heures de la propagande new-yorkaise seront exposés. De plus, une discussion aura lieu le 5 avril à 6:30pm : elle portera sur l’influence et les liens entre la propagande de 1914-18 et le monde de l’image d’aujourd’hui.

Pour les plus mélomanes, un hommage au pianiste Paul Wittgenstein aura lieu le mercredi 5 avril à 7pm au Poisson Rouge (158 Bleecker St.). Le concertiste et compositeur avait perdu son bras droit lors du combat aux côtés de l’Autriche, son pays natal. Après la Seconde Guerre Mondiale, il passa le reste de sa vie aux Etats-Unis, se consacrant en grande partie à l’enseignement. Pour le célébrer, les musiciens joueront “Le Tombeau de Couperin” composé par Maurice Ravel, grand ami de Wittgenstein, et “Suite pour deux violons, violoncelle et piano (main gauche), opus 23”, œuvre commandée par Paul Wittgenstein.

Le jeudi 6 avril de 6:30am à 8pm, la Library of America organise une journée d’échange avec des vétérans (non-issus de la Première Guerre car ils ont disparu) et leurs familles au New York University’s Hemmerdinger Hall (100 Washington Sq. East). Des lectures d’ouvrages ou de lettres d’anciens soldats américains partis se battre en Europe en 1917 seront l’occasion d’explorer un peu plus la complexité du premier conflit mondial. Le biographe et lauréat du Prix Pulitzer A. Scott Berg, et l’auteur Sebastian Junger seront aussi présents pour discuter avec le public.

Le FIAF accueillera le jeudi 6 avril à 7:30pm un ciné-concert gratuit avec la projection du film muet “Les Ailes” (“Wings”) de William Wellman, Oscar du meilleur film lors la première cérémonie des Oscars en 1929. Le long-métrage raconte les histoires amoureuses de trois jeunes Américains, Mary, Jack et David en pleine entrée des Etats-Unis dans la Première Guerre Mondiale. Les images seront accompagnées d’un concert du Quatuor Prima Vista, un quatuor à cordes français originaire d’Auvergne.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=9&v=kr0tpKyQpkc

Les cinéphiles qui souhaiteront continuer l’expérience pourront se rendre le samedi 8 avril à 7pm à la New York Historical Society pour une projection gratuite en avant-première de “The Great War“. La mini-série documentaire explore l’histoire de la Première Guerre Mondiale depuis le point de vue des soldats américains, appelés à l’époque “doughboys”. Une discussion avec Amanda Pollak, sa réalisatrice, Richard Rubin, scénariste et l’historien Chad Williams suivra la projection.

Enfin, l’Union Alsacienne, en collaboration avec d’autres associations françaises à New York, organisera un hommage à John Pershing le jeudi 25 mai au National Arts Club. Le général est notamment célèbre pour avoir mené les troupes américaines pendant l’offensive Meuse-Argonne. Véritable réussite de l’armée américaine, l’opération a forcé l’armée allemande à demander l’armistice le 11 novembre 1918.

En savoir plus

"How 1917 Changed the World"
Infos ici