Comment échapper à la folie du Black Friday

Que vous soyez à New York depuis deux mois ou dix ans, vous avez compris l’essentiel du shopping ici: les soldes c’est tout le temps et surtout quand on s’y attend le moins. Et comme l’Amérique adore les paradoxes, au jeudi de Thanksgiving, seule journée de l’année où toute activité commerciale s’arrête ou presque, succède Black Friday, la plus grosse journée de soldes de l’année…

La Black Friday madness semblait avoir culminé en 2008 lorsqu’un employé d’un Wal Mart de Long Island (NY) était mort écrasé par la foule des clients qui avaient fait exploser les portes avant l’ouverture à 5 h du matin. Mais rien ne s’est arrangé depuis. L’an dernier, une foule qu’on imagine affâmée a pillé le magasin Hollister de SoHo, coupable d’avoir ouvert plus tard que prévu…

Soyez prévenus: ça ne va pas s’arranger pour l’édition 2012. La tendance qui conduisait ces dernières années nombre d’enseignes à ouvrir dès minuit le jeudi soir va s’amplifier. Black Friday se métamorphose en Black Thursday: de WalMart à Target en passant par Toy’s R’ Us ou Sears, une multitude de grands magasins ouvriront dès 20 h ou 21 h jeudi soir. La tendance a conduit certains employés à lancer des pétitions contre le travail nocturne en ce jour de fête familiale, mais la Black Friday madness ne donne aucun signe de rémission.

Alors si vos envies de deals n’ont pas disparu, French Morning vous donne quelques pistes pour ne pas risquer votre vie en faisant les soldes:

Cyber soldes:

Traditionnellement, les internautes devaient attendre le lundi, et Cyber Monday, pour profiter des soldes de Thanksgiving. C’est fini: de plus en plus de chaînes offrent leurs deals en ligne dès le vendredi. Voire avant. Dès maintenant, Fila et The Body Shop offrent -40% sur tout leur site (entrer les codes 40FRIDAY et GINGER); Banana Republic et Timberland, proposent chacun 30% de réduction sur certains produits de leurs sites (codes BRSAVE30 et GOBBLE12, respectivement).

Small Business Saturday
American Express fait la promotion depuis 3 ans du “Samedi des petits commerces”. Objectif: récupérer la clientèle dégoûtée par les excès des enseignes et le marketing de Thanksgiving. Le site du géant de la carte de crédit met à disposition un outil pour trouver les “petits commerces” qui se cachent encore dans l’ombre des H&M et autres Gap…

Attendez un peu:

Si tous les articles possibles et inimaginables sont soldés, il y a toujours quelques produits à ne pas acheter, souvent parce que si on attend jusqu’à Noël (ou un peu plus tard), les prix sont encore plus intéressants. Par excès de bonté, French Morning en fait la liste:

Les jouets. C’est vrai que Noël n’est que dans un mois et que plus les cadeaux sont faits rapidement, mieux on se porte. Sauf que, avant Noël, AUSSI, il y a des “soldes démentes” chez Toys’R’Us, F.A.O Schwartz et compagnie. A quoi bon s’enquiquiner avec des Playmobils ou des peluches de pingouins géants quand on peut remettre ça à plus tard et qu’en plus ça sera (encore) moins cher?

Les télévisions de marque. Si les magasins de télés HD cassent les prix ce jour là, gare à ne pas se précipiter. Comme pour les jouets de ces chères têtes blondes, les écrans plats sont plus intéressants plus tard. Vers janvier, février. Allez, on patiente pour la bonne cause.

Toujours dans le numérique, les achats compulsifs d’appareils photo, reflex ou numérique, devront attendre. Tout simplement parce que le nouveau “dernier” sort deux mois plus tard et qu’à ce moment là, l’ancien “dernier” que vous convoitez sera moins cher encore. Tout est une question d’organisation.

Des bijoux et une montre de marques feront de jolis cadeaux pour les beaux-parents ? Oui, mais d’encore plus beaux cadeaux si ils sont achetés avec un plus gros rabais, au moment des fêtes ! On commence à comprendre la règle…