Comment aider le personnel de santé à New York ?

crédit: shutterstock blocberry

Les applaudissements quotidiens à 7pm, aux balcons et aux fenêtres, ne sont pas la seule manière de soutenir le personnel soignant en première ligne dans la bataille contre le Covid-19. Voici une liste non-exhaustive de ressources.

Donations matérielles et immatérielles 

Il y a beaucoup de plateformes qui permettent de réaliser des donations diverses et variées. On retient celle de l’Etat de New York, qui a mis en place une page pour centraliser toutes les offres d’équipements de protection (PPE), comme les masques et les gants, mais aussi d’objets utiles divers (torches, produits hygiéniques), de services (garde d’enfants, tâches administratives…) et de lieux (logement, parking…). Le site s’adresse aussi bien aux entreprises qu’aux particuliers. Formulaire ici.

Si vous êtes un particulier et que vous confectionnez vos propres masques, il est conseillé de contacter directement votre hôpital pour savoir s’il les accepte. Pour trouver les coordonnées de tous les centres hospitaliers dans l’Etat, rendez-vous sur le site GetUsPPE. Il répertorie tous les hôpitaux new-yorkais et leurs besoins, y compris en masques faits à la maison.

Soutenir directement les hôpitaux

Le réseau de santé Health+Hospitals recueille les dons financiers pour soutenir son personnel (prise en charge des trajets en taxi, courses, services de lessive…). Informations ici

Aider les restaurants qui nourrissent les hôpitaux

Il faut manger, malgré tout ! Plusieurs restaurants se sont retroussé les manches pour offrir des repas aux soignants. Pour soutenir cet effort important, ils lèvent aussi des fonds pour couvrir leurs coûts. Le site Eater en a listé un bon nombre ici.

Mettre à disposition un endroit où rester

La plateforme d’hébergement Airbnb encourage ses utilisateurs à mettre leur logement à disposition du personnel médical. Aucun autre occupant ne doit être présent. Plus d’infos.

Donner votre sang

La Food and Drug Administration (FDA) n’autorise toujours pas les personnes qui ont passé plus de cinq ans en France entre 1980 et 2001 à donner leur sang et leur plasma. Si vous n’êtes pas dans ce cas de figure, vous êtes plus qu’encouragé à le faire. Le Covid-19 a accentué la pénurie existante. Plus d’infos sur les sites du New York Blood Center et de l’American Red Cross.