Comment aider Beyrouth depuis les Etats-Unis ?

Beyrouth / Shutterstock

Le Liban panse encore ses plaies, plusieurs jours après qu’une double-explosion dans le port de sa capitale, Beyrouth, a détruit une partie de la ville et fait des plus de 200 morts (bilan provisoire). Voici plusieurs manières d’aider les milliers de blessés et les personnes affectées sur place.

Principale source de soutien médical sur place, la Croix-Rouge libanaise indique sur son site qu’elle ne pouvait pas répondre ou répondait en retard à un appel d’urgence sur cinq avant l’explosion faute de moyens financiers. Il est possible de faire une donation directement sur son site.

Plusieurs agences des Nations Unies (UNICEF, OMS, …) sont à pied d’œuvre pour venir en aide à la population, déjà frappée par la crise économique et la COVID-19. Sur une page dédiée, l’ONU répertorie tous les organismes internationaux actifs sur le terrain et comment vous pouvez les aider.

Avec des prix de l’alimentaire en forte hausse à cause de la crise économique qui frappait le pays bien avant le drame, l’accès à la nourriture est une préoccupation majeure aujourd’hui. La Lebanese Food Bank, qui gère plusieurs banques alimentaires, cherche aussi à recueillir des aides financières. 

Beit el Baraka, une association basée à Beyrouth, opère un supermarché pour favoriser l’accès à la nourriture, mais est aussi impliquée dans l’effort de reconstruction des logements détruits par l’explosion.

Présente au Liban depuis 2012, l’International Rescue Committee (IRC) lève des fonds pour venir en aide aux populations les plus vulnérables, dont les réfugiés syriens.

Les initiatives de particuliers se sont multipliées en ligne ces derniers jours. Une collecte de fonds est notamment co-organisée par Simone Sfeir, une Française de New York, sur la plateforme GoFundMe. Elle vise à recueillir 10 000 dollars au moins. L’Alliance française de Washington indique que des dons en nature seront recueillis à Our Lady of Lebanon (7142 Alaska Avenue NW) du jeudi 13 au samedi 15 août, et recommande d’écrire à la directrice de l’Alliance à [email protected] pour savoir comment et quoi donner.