Combien ça coûte de se déguiser à San Francisco pour Halloween ?

(Credit : Stefanescu/Flickr)

Halloween is coming ! Et aux États-Unis, c’est une véritable institution… Autant vous dire que le déguisement est fortement exigé. Vous n’avez pas envie de revêtir votre costume de Dame blanche ou votre masque anonymous pour la 150e fois ?

Classe business : plus de 70 $

Si vous voulez sortir votre épingle du jeu, ou plutôt des cheveux, optez pour une perruque sur-mesure. Fondée en 1957 dans le quartier de North Beach, la boutique Gypsy Rosalie’s Wigs and Vintage est le paradis des postiches. Pour une longue tignasse, il faut compter environ 100 $.

La classe ultime : emprunter un déguisement au A.C.T. Costume Rental. Le service de location de l’American Conservatory Theater de San Francisco met à disposition une gigantesque collection de costumes pour la modique somme de 175 $ la semaine. Mieux vaut en prendre grand soin car chaque loueur doit rendre la tenue en l’état et rembourser le moindre dommage.

Classe éco : 30 $ et 70 $

Pour les moins manuels et les adeptes du prêt à l’emploi, foncez au magasin Fantastico dans le quartier de Soma : 69 $ le déguisement de Stormtrooper, 60 $ celui de Chapelier Fou ou encore 45 $ pour se grimer en Gru de “Moi, moche et méchant”.

Low cost : entre 15 et 30 $

C’est justement dans le quartier hippie que se trouve le magasin de déguisement le plus mythique de la Fog City. Le Piedmont Boutique et ses fameuses jambes en bas résille, chaussées de hauts talons rouges qui sortent de la fenêtre. Déguisements, bijoux, chapeaux, perruques et maquillage… tout est là pour se grimer. Il faut compter environ 30 $ pour un chapeau burlesque ou encore 25 $ pour des lunettes aviateur vintage.

Si vous vous sentez l’âme créative, vous pouvez fabriquer votre costume vous-même. Chez Britex Fabrics, à deux pas d’Union Square, les tissus et les rubans sont rois. Le mètre de tissus en coton est vendu environ 10$.

Pour une poignée de dollars : moins de 15 $

Pour être raccord avec le titre de cette rubrique, vous pouvez vous déguiser en Joe, le tireur d’élite incarné par Clint Eastwood dans le célèbre western spaghetti de Sergio Leone. Un chapeau de cowboy, un poncho mexicain, un pistolet en plastique et le tour est joué ! Exactement le genre d’accessoires que l’on trouve dans les nombreuses friperies dont San Francisco regorgent.

En matière de vêtements de seconde main, Goodwill est l’endroit parfait. La Baie de San Francisco compte une vingtaine de magasins. Il existe aussi d’autres friperies dans le quartier de Mission : Community ThriftMission Thrift ou encore Buffalo Exchange qui a également une boutique sur Haight Street. Dans cette rue commerciale du quartier hippie, vous trouverez plein d’autres boutiques vintage où il faudra mettre la main au portefeuille.