Combien ça coûte d’avoir une voiture à San Francisco ?

Voitures a San Francisco

A vous les week-ends de dernière minute à Napa, les cours de surf aubinaux… les embouteillages et les galères de parking. Avoir une voiture à San Francisco est un choix qui dépend de l’appréciation et du mode de vie de chacun. Son coût aussi. Il peut varier de 5.000 à plus de 15.000 dollars. Quelques repères.

D’abord, il y a deux dépenses incompressibles: l’enregistrement initial puis annuel auprès du DMV (un à quelques centaines de dollars selon les cas) et les péages sur les huit ponts de la Baie (4 à 7,50 $ par aller-retour selon les cas)

Business class : 15.000+ dollars par an

Les budgets illimités pourront se faire plaisir sans vraiment réfléchir, dans la 6eme pire ville des Etats-Unis pour les automobilistes. En 2013, Naval Ravikant, co-fondateur d’AngelList, décidait d’abandonner sa BMW qui lui coûtait entre 1200 et 1500 dollars par mois. Venant d’un des investisseur d’Uber, la bonne foi du commentaire est discutable, mais ses dépenses estimées concordent avec nos sources : 300$ de parking à domicile, un ordre de grandeur classique pour SF, 300$ de parking au travail (tout dépend du lieu de travail, plusieurs parkings de la South Bay étant gratuits) et 600$ de remboursement (plausible, même si tout dépend de votre voiture et de votre prêt bancaire).

Le carburant californien – et san franciscain – étant le plus cher du pays, une voiture peu économe (comme ce Silverado) engloutira facilement 4.000$/an de carburant, même si la moyenne régionale est plutôt de 2.600$ pour 15.000 miles annuels.

Enfin, avec un large choix de d’infractions possibles et des tarifs record à l’échelle nationale, les contraventions pèsent pour 300$/an/véhicule en moyenne en 2015 selon nos calculs. Comme c’est ad-lib, certains atteignent les 300$/mois ! Juteux, pour la SFMTA, qui a tiré des contraventions et permis de stationnement quelque 124 millions de dollars en 2015.

Classe éco : Entre 5.000 et 12.000$ par an

Compresser les coûts d’une voiture est possible et assez simple. D’abord en achetant d’occasion et/ou en choisissant un modèle économe en carburant (visez les indicateurs MPG ou Miles per gallon élevés). Ainsi, cette Prius 2012 ne coûtera “plus que” 1000$/an en carburant, soit 4 fois moins que l’exemple précédent. Vous pouvez, en plus, chercher l’essence la moins chère de la zone.

Réduire le prix du parking dépend des quartiers fréquentés et de votre vigilance. Le stationnement est gratuit dans de nombreuses rues de la Baie à condition de respecter ses multiples règles (aussi ici), car les pivoines sévissent. Astuce, pour pouvoir stationner au delà des fréquentes “2h” ou “4h-limit”, procurez-vous un “Residential Parking permits” ; c’est 63$ pour six mois, ou 127$ pour un an.

Le plus variable reste l’assurance : 25 à 500$ par mois, et 85$/mois en moyenne régionale, en fonction du type de véhicule, de son âge, du vôtre etc. Pensez à comparer en ligne les offres, voire à opter pour une assurance au kilomètre si vous roulez peu.

Low Cost : moins de 5000$ ?

Enfin, en plus de tous les conseils précédents, quelques astuces feront fondre de 2/3 les 600 à 1.000$ annuels de visites chez le garagiste : entre autres refuser certains services, ou ne pas mentionner qu’il s’agit d’un check-up réglementaire !
Enfin, les bricoleurs/euses aidés d’une bonne clé à molette et de Youtube, peuvent acheter certaines pièces sur internet et les changer eux-même.

Si vous roulez peu, les locations, voitures partagées (ZipCar, Getaround, City Carshare…), les transports en commun et/ou des apps de VTC peuvent s’avérer financièrement plus rationnels.

En mode débrouille

Sinon, ayez des amis sympa et motorisés qui vous prêteront leur voiture. Il vous en coûtera une bonne bouteille de vin !