Combien ça coûte la clim’ à New York ?

On vous voit venir de très loin. En bon Français, vous résistez certainement à l’idée de vous acheter une clim’ alors que les températures dépassent les 30 degrés celsius. Au lieu de jouer aux héros, voici un “combien ça coûte” pour vous aider à garder la tête froide.

En classe business

clim

Vous l’ignorez peut-être, mais en plus de faire des voitures, Mitsubishi construit aussi le nec-plus-ultra de l’air conditionné. Plus qu’un simple climatiseur, le système mural de la marque s’adapte aux caractéristiques de la pièce qu’il doit rafraîchir. Equipé de capteurs infrarouge, l’appareil base aussi son fonctionnement sur les relevés de chaleur humaine qu’il perçoit. En clair, la température ambiante s’adapte aussi à la température de votre corps pour un meilleur confort. Evidemment, le tout est équipé de filtres anti-allergènes, désodorisants et purifiants. Ultra-connecté, le système est contrôlable depuis votre smartphone, même lorsque vous n’êtes pas chez vous. Pour ce système de climatisation paradisiaque comptez au minimum 1.200 dollars (pour au moins une unité intérieure murale reliée à un bloc extérieur) et une installation rapide du système.

En classe éco

clim

Compris entre 200 et 700 dollars, neuf, vous pourrez toujours compter sur l’inévitable Window Air Conditionner. Très répandu à New York, le climatiseur s’insère généralement dans la partie inférieure des fenêtres guillotines américaines. Leur prix dépend principalement de la puissance de l’appareil. Proposé par de nombreuses marques et magasins d’électroménager, comme LG, The Home Depot, Best Buy ou encore Kmart, l’appareil est très pratique et facile à installer, ne nécessitant pas l’intervention d’un professionnel. Attention toutefois à ne pas le laisser tomber sur les passants dans la rue. Cela risque de vous coûter un tantinet plus que le prix d’achat!

En low cost

clim

Pour un budget plus serré, n’excédant pas les 100 dollars, le marché de l’occasion peut être votre salut. Craigslist et Ebay fourmillent d’appareils à des prix plutôt attractifs. Privilégiez notamment les climatiseurs portables ou sur roulettes, plus souvent bon marché. Mention spéciale pour le concept des climatiseurs de bureau ou d’oreiller (photo ci-dessus). Pour environ 50 dollars, ces mini (mais vraiment mini) clim’ portables auraient une autonomie de quatre heures.

En mode débrouille

New York Public Library, 476 5th Ave, ouverte tous les jours.
New York Public Library, 476 5th Ave, ouverte tous les jours.

N’oubliez pas que la ville grouille de lieux publics ou commerciaux climatisés. Pensez notamment aux cafés, Starbucks et autres. Pour un simple frapuccino ou un iced tea, vous pourrez bénéficier du confort et surtout de la fraîcheur des lieux jusqu’à la fermeture. Moins cher encore, les différentes bibliothèques de la ville de New York, gratuite d’accès, sont très majoritairement climatisées.

Enfin, petite spécificité que le monde entier envie à la Grosse Pomme, la climatisation des transports publics vous offrira une excursion digne des fraîcheurs himalayennes. Pour info, la ligne M15 du réseau de bus, une des plus longues, en plus de vous faire visiter tout Manhattan, de Wall Street à Harlem, vous procurera un long moment d’air conditionné pour seulement $2,50.