À Miami, Colombe de Lastours veut faire renaitre le Village Vizcaya

Vizcaya
Colombe de Lastours, chef de projet pour la revitalisation du Village Vizcaya

Infos pratiques

Viscaya Museum & Gardens
3251 South Miami Ave, Miami
Site ici

Le hasard fait parfois bien les choses. Diplômée d’une maîtrise d’économie à Paris et d’un master en urbanisme à Londres, la Française Colombe de Lastours s’est retrouvée à la tête du projet de revitalisation du Village Vizcaya, dont le nom provient de la province espagnole Biscaye. Ce site de cinq hectares est implanté dans le quartier de Coconut Grove à Miami en face de la villa du même nom, édifiée il y a plus de 100 ans par James Deering, et de ses jardins.

Expatriée depuis près de trois ans en Floride pour suivre son mari, la Parisienne de 43 ans a vécu en 2017 le passage dévastateur de l’ouragan Irma. « Le domaine Vizcaya fait partie des lieux qui ont le plus souffert des inondations, indique Colombe de Lastours. J’étais triste de constater l’étendue des dégâts causés à ce petit joyau de Miami qui est pour moi le site le plus romantique et poétique de la ville ». Ainsi, souhaitant contribuer à la remise sur pied de son institution muséale favorite, la quadra n’a pas hésité à se retrousser les manches. « J’ai rejoint les rangs des bénévoles et durant une quinzaine de jours nous avons trié sans relâche le plastique et les algues qui avaient entièrement recouvert le site ».

Alors en pleine recherche d’emploi, son dévouement et ses compétences professionnelles ont fini par payer. L’urbaniste française, qui a collaboré pendant une dizaine d’années avec des établissements publics d’aménagement de la région parisienne, a décroché le poste de chef de projet pour la revitalisation du Village Vizcaya. « Je suis ravie de faire partie de cette aventure qui permettra de faire découvrir au public une autre facette de l’histoire de Vizcaya, se réjouît-elle. La plupart d’entre nous sont familiers avec la villa et ses jardins à la française, mais peu de personnes connaissent véritablement son village où résidait le personnel et qui abritait aussi les champs permettant de subvenir à leurs besoins ».

Depuis qu’elle a pris les rennes de ce vaste chantier de revitalisation, lancé en 2015, la Française tente d’optimiser les espaces et de repenser le site afin de le transformer en lieu d’accueil et de vie. « Nous allons rénover la dizaine de bâtiments historiques afin qu’ils puissent accueillir des espaces de restauration et d’exposition », précise Colombe de Lastours. Étude de trafic, sens de circulation ou encore signalétique font également partie de son quotidien. « En tant qu’Européenne j’ai à coeur de développer l’usage de modes de transports alternatifs à la voiture, sourit-elle. Et comme nous avons la chance de bénéficier d’une station de métro à proximité, nous allons travailler sur ce sujet afin d’inciter le plus grand nombre à l’emprunter ».

L’an dernier, la Villa Vizcaya et ses jardins ont attiré plus de 320.000 visiteurs, dont une grande majorité de touristes étrangers. Aujourd’hui, avec la revitalisation de son village qui devrait progressivement ouvrir au public, Colombe de Lastours espère séduire davantage la population locale. Elle veut notamment mettre en place des programmes éducatifs orientés vers l’agriculture urbaine et des projets artistiques car « nous souhaitons que ce lieu devienne un véritable centre culturel et communautaire et qu’il ne soit pas l’objet que d’une seule visite, souligne-t-elle. Il y a encore beaucoup de travail et cela devrait nous occuper de nombreuses années, mais c’est en tout cas un projet très excitant ».

Infos pratiques

Viscaya Museum & Gardens
3251 South Miami Ave, Miami
Site ici