Coder en s’amusant: les camps d’été de Code for Fun

En savoir plus

Le site de Code for fun

(Article partenaire) Steve Jobs a dit un jour que tout le monde devrait apprendre à coder. Une réflexion que partage Servane Demol. Cette Française qui vit dans la Silicon Valley, a créé Code for Fun, il y a trois ans. “L’association a pour objectif de démocratiser l’accès à l’informatique pour les enfants de la Baie de San Francisco, dès leur entrée à l’école“, explique cette Française installée depuis 20 ans aux Etats-Unis.

En trois ans, Code for Fun est devenu un des leaders de l’enseignement de l’informatique pour les plus jeunes et son programme extra scolaire continue de s’enrichir. “Cet été, 50 stages informatiques répartis sur 9 sites différents permettront aux enfants de 5 à 15 ans d’apprendre à utiliser l’outil informatique ou de mettre à jour leur créativité“, résume Servane Demol.

Au placard les devoirs et les interrogations et place au jeu! Les plus petits prendront ainsi plaisir à interagir avec des robots, tout en apprenant à les programmer. Les plus de 7 ans utiliseront eux Scratch pour apprendre la programmation comme ils joueraient aux Lego. “Sans s’en rendre compte, les enfants apprennent à développer leur logique, à se tromper, à communiquer et raisonner avec les autres. Ils créent leur propres jeux, composent des sketches pour conseiller un client sur la recherche d’un ordinateur, construisent des instruments en carton qu’ils relient à l’ordinateur pour faire de la musique en programmant“, s’enthousiasme la directrice. Les adolescents eux, apprendront à coder en HTML et JavaScript pour faire leur propre site internet. “Ils pourront aussi apprendre comment bouger et construire dans le monde de Minecraft“.

Coder, programmer, créer mais aussi se détendre. Servane Demol, maman de deux enfants, n’envisage pas que ses stagiaires passent leurs journées derrière un écran d’ordinateur.

Diplomée de l’école d’ingénieur des Hautes Etudes Industrielles à Lille, Servane Demol a découvert les Etats-Unis au cours d’un échange universitaire. Séduite par le pays, elle a ensuite travaillé pendant 10 ans dans l’industrie de la tech dans la Silicon Valley, avant de rejoindre Facebook. C’est finalement vers l’enseignement, pour lequel elle s’est découvert une vocation, qu’elle s’est tournée en janvier 2014, en créant Code for Fun. L’association participe aujourd’hui à de nombreux programmes scolaires dans la vallée. “J’aimerais notamment attirer les jeunes filles vers ces carrières scientifiques, explique Servane Demol, car les femmes sont sous représentées dans le secteur du code et de la programmation informatique“.

Le code informatique peut être créatif et varié, poursuit-elle. C’est l’opportunité d’explorer l’univers des sciences, des mathématiques, de l’ingénierie et des technologies par la réalisation d’activités créatives, ludiques et innovatrices“.

—————-

Note: les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de French Morning. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.

 

 

 

En savoir plus

Le site de Code for fun