Pourquoi le Coca mexicain est-il à la mode aux Etats-Unis ?

Si vous voulez avoir l’air cool aux Etats-Unis en ce moment, commandez un Coca. Mais pas n’importe lequel : un Coca mexicain (n’en déplaise à Donald Trump).

Le Mexican Coke, ou “MexiCoke”, n’a a priori rien de différent du Coca américain : même marque, même goût. Mais ce soda, vendu plus cher que la version classique, est fabriqué par Coca-Cola au Mexique sur la base d’une recette différente, laquelle a été initialement introduite par des distributeurs indépendants non autorisés. Selon cette recette, le sucre de canne remplace le sirop de maïs chargé en fructose utilisé aux Etats-Unis. Un changement d’édulcorant fondamental, selon la nutritionniste Pamela Warren qui exerce dans la région de New York.

Le sucre de canne est composé de 50% de fructose et 50% de glucose. Le sirop de maïs, lui, contient 55% de fructose et 42% de glucose. Ce n’est pas du tout pareil“, précise-t-elle. “Le fructose est très mauvais pour la santé. Une consommation élevée peut engendrer une augmentation de la pression sanguine, du diabète. Cela peut également se révéler toxique pour le foie. Pour résumer, l’utilisation du sirop de maïs composé d’un taux élevé de fructose explique le niveau d’obésité enregistré aux Etats-Unis (en 2014, 36,5% de la population américaine était obèse, selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, NDLR).”

D’après cette experte, ce type de sucre, très utilisé dans les sodas, est présent sur le marché américain depuis une quarantaine d’années. A l’époque, est apparue l’idée d’associer le surplus de maïs, utilisé pour nourrir le bétail, à du sirop sucré, créant ainsi un édulcorant très bon marché.

“Le Coca des années 1970”

Si le Coca mexicain n’est certainement pas un produit sain, il serait donc, selon ses adeptes et certains experts, moins mauvais pour la santé que l’américain. Mais son succès récent repose également sur le fait que ce produit surfe sur la vague vintage. “On peut affirmer que ce Coca ressemble à celui qui était vendu aux Etats-Unis dans les années 1970 / 1980, avant l’arrivée du sirop de maïs“, affirme Pamela Warren.

Afin d’ajouter au côté rétro, la boisson est vendue dans de petites bouteilles en verre, et non dans des canettes ou bouteilles en plastique. La firme Coca-Cola qualifie d’ailleurs son produit de “nostalgique”.

Le Coca mexicain est maintenant disponible sur une large partie du territoire américain, mais on le trouve en particulier dans des quartiers de New York comme le East Village ou Williamsburg, à Brooklyn“, indique Kerry Tressler, porte-parole de Coca-Cola, à French Morning. “Il est présent sur les cartes d’établissements très variés, des restaurants aux food trucks en passant par les bars à cocktails. Nous entendons continuer à entretenir cette tendance.

Ces dernières années, le Coca mexicain a connu une croissance à deux chiffres sur le territoire américain, indique la multinationale, sans plus de précisions.