Climat: Paris et Pittsburgh, alliées contre Donald Trump

Anne Hidalgo et Bill Peduto

En annonçant le retrait américain de l’Accord de Paris sur le climat, Donald Trump a lancé avoir “été élu pour représenter les habitants de Pittsburgh, pas de Paris“. Jeudi 7 juin, les représentants des deux villes lui ont répondu.

Anne Hidalgo et Bill Peduto, respectivement maires de Paris et Pittsburgh, ont co-signé une tribune dans le New York Times pour faire entendre leurs voix. “Nous pouvons dire que nous sommes plus unis que jamais“, écrivent les deux élus. Avant de faire un bilan des avancées écologiques mises en place dans chacune des deux villes, ils rappellent qu’ils partagent “le même désir de faire ce qu’il y a de mieux pour leurs citoyens et leur planète, c’est à dire mettre de côté des luttes imbéciles et futiles et accepter le défi de combattre le dérèglement climatique“.

Rapidement après l’annonce du Président Trump, Bill Peduto avait déjà déclaré qu’il continuerait, malgré tout, à appliquer l’accord signé lors de la COP21 par Barack Obama.  Véritable plaidoyer en faveur de l’Accord conclu dans la capitale française, la tribune rappelle qu'”en l’absence de leadership américain, une coopération sans précédent entre des villes comme les nôtres est en train d’émerger pour aller vers le progrès“.