Clément Leclerc, un consul marathonien à Miami

Clément Leclerc, le nouveau consul de France à Miami

Infos pratiques

 

Le site du Consulat de France à Miami

Voilà près d’un mois qu’il a pris possession de ses nouveaux quartiers sur Brickell Avenue. Clément Leclerc, diplomate de 40 ans, a remplacé Philippe Létrilliart à la tête du consulat de France à Miami.

Réunions de travail, rencontres avec les élus ou encore échanges avec la communauté française, la rentrée de Clément Leclerc s’est effectuée sur les chapeaux de roues. Malgré un agenda plutôt chargé, et même s’il assure vouloir suivre de près tous les dossiers qui lui sont confiés, le nouveau consul s’accorde un peu de temps pour ses loisirs. « Avec un mode de vie citadin, et plus de 70 heures de travail hebdomadaire, le sport le plus facile à pratiquer est la course à pied, indique-t-il, je me suis donc inscrit au prochain marathon de Miami ».

Le diplomate n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il a déjà parcouru deux fois celui de New York. « C’est un sport individuel, mais l’effort est avant tout collectif, je me sens porté par un groupe, ce qui est très motivant, dit-il en clin d’œil à sa carrière dans la diplomatie. Je souhaite surtout participer à quelque chose d’un peu hors norme, tout en étant aux côtés d’autres personnes qui avancent également dans le même sensc’est un beau challenge à relever ».

Expérimenté dans la diplomatie

Titulaire d’une maîtrise en droit international, diplômé de Sciences Po Paris et de l’ENA, Clément Leclerc a débuté sa carrière en tant que conseiller des Affaires Étrangères au Quai d’Orsay en 2003. Trois ans plus tard, il a traversé l’Atlantique pour occuper le poste de Premier secrétaire à la représentation permanente de la France auprès des Nations Unies à New York, jusqu’en 2009. Il a ensuite rejoint l’Elysée pour devenir conseiller de Nicolas Sarkozy à la cellule diplomatique jusqu’en 2012. « Le fil conducteur de ces trois périodes a été mon implication dans les dossiers liés à l’Afrique sub-saharienne et notamment au maintien de la paix et à la résolution de crises dans plusieurs pays de ce continent », explique-t-il.

Après avoir passé plus de neuf ans à s’occuper de questions franco-africaines, Clément Leclerc s’est intéressé à l’Amérique latine en étant nommé Premier conseiller de l’ambassade de France au Mexique en 2012. Un changement de carrière opéré dans une période où la relation bilatérale entre la France et le Mexique s’est fortement accélérée. « Mon action diplomatique est en partie consacrée à promouvoir l’image de mon pays à l’étranger, ce qui n’est pas forcément mesurable, indique Clément Leclerc, mais quand une centaine d’accords sont signés entre deux pays, cela montre que notre action est concrète. C’est encourageant et pour les équipes c’est une grande fierté ».

Son parcours dans la diplomatie française lui a permis de découvrir de nombreux pays et de côtoyer des cultures différentes. Après avoir parcouru l’Indonésie, le Mexique ou même la Bolivie, Clément Leclerc a ainsi posé ses valises aux États-Unis, un pays dans lequel il avait à coeur de revenir après avoir vécu pendant trois ans à New York.

« C’est un pays passionnant et cette nouvelle mission à Miami me permet de continuer à me familiariser avec l’Amérique latine depuis un endroit qui est l’un de ses carrefours, c’est impressionnant de voir le nombre d’entreprises orientées vers l’Amérique latine qui ont leurs centres de décision régionaux basés ici en Floride ».

Infos pratiques

 

Le site du Consulat de France à Miami