City Island, le Bronx avec vue sur l’océan

Mais oui, vous êtes bien dans le Bronx!“, nous assure avec aplomb un habitué d’un bar tranquille de City Island Avenue, l’artère principale de l’île du même nom.

L’homme, plutôt surpris d’y voir deux touristes “égarés“, fait bien de le préciser. Car si City Island fait partie du Bronx, on est loin de ses grandes artères animées et de ses imposants bâtiments de brique. Et encore plus loin de l’idée de ghetto malfamé qui colle encore bien malgré lui à la peau de ce borough.

City Island, 4 500 habitants, est une bande de terre de 2,4 kilomètres sur un petit kilomètre posé dans le Long Island Sound. L’île était rattachée autrefois au riche comté de Westchester, ce qui lui donne des airs de banlieue chic. Jugez plutôt: son petit port accueille de nombreux clubs de yachts. Ses rues, alignées de coquettes maisons en bois et d’imposantes demeures victoriennes, proposent des magasins d’antiquités, des galeries d’art ou encore des restaurants spécialisés en fruits de mer.

Des allures de village de pêcheurs

Pour découvrir cette petite bourgade aux allures de village de pêcheurs de la Nouvelle Angleterre, embarquez à bord du City Island Bronx Seaside Trolley, réplique d’un bus du début du XXe siècle. Il emmène gratuitement les curieux sur place tous les premiers vendredis du mois, au départ de Pelham Bay Park Station, le terminus de la ligne 6. Sur le chemin, après avoir traversé une partie de l’immense Pelham Bay Park – il fait trois fois la taille de Central Park – un premier arrêt est prévu à la Bartow-Pell Mansion, une magnifique demeure au style greek revival datant du XIXe siècle. Juste le temps de faire le tour du propriétaire, jardin compris, d’écouter un peu de musique et hop, on remonte dans le bus, direction City Island à proprement parler.

Sur place, les visiteurs pourront flâner dans des galeries d’art et des bars animés, comme l’éclectique Starving Artist Café. Côté gastronomie, de nombreux « lobster joints » rassasieront les estomacs vides. Stéphane Kane, de son côté, peut se vanter d’être le seul restaurateur 100% Français du coin. Dans son Bistro SK, on se régale d’escargots au beurre, de moules à la crème ou encore de bar fraîchement pêché dans l’estuaire. Une crème brûlée digne de ce nom couronne le tout. Autre option : le Black Whale, établissement célèbre pour ses desserts. Pour un cours d’histoire locale, rendez-vous au City Island Nautical Museum, qui se présente comme une porte d’entrée vers “l’une des communautés les plus intéressantes de New York City“. Le visiteur y trouvera des collections photographiques consacrées aux figures locales, notamment les fabriquants de yachts, et au passé maritime de l’île. Le musée est ouvert au public de 13h à 17h les samedis et dimanches. Cerise sur le gâteau, les passagers du trolley bénéficient de réductions dans les différents commerces de l’île.

Infos pratiques :

City Island Bronx Seaside Trolley, départ chaque premier vendredi du mois à 17h25, 18h25, 19h30, 20h25 et 21h25 de Pelham Bay Park Station (terminus de la ligne 6, arrêt de bus BX29). Infos ici et ici.

Crédit photo: Metro.co.uk