Christophe Laudamiel, un nez dans les écoles

Crédits : Marie Le Pennec

Je peux varier les ambiances. En un quart de seconde, je peux vous faire voyager partout“. Dans le monde de Christophe Laudamiel, pas besoin de prendre d’avion. Il suffit d’inspirer un bon coup.

Lauréat des Olympiades de Chimie en 1986 et ancien professeur de la même matière au MIT et à Harvard, il dévie de son objectif initial lorsqu’il rencontre, par le biais de son travail, des aromaticiens. C’est une révélation: il devient créateur de parfums et finit par travailler pour Ralph Lauren ou encore Abercrombie & Fitch. Il a depuis lancé sa propre entreprise, Dreamair, spécialisée dans la création d’expériences olfactives.

Aujourd’hui, Christophe Laudamiel veut  aider le grand public à développer son odorat. Pour ce faire, le parfumeur vient de lancer, avec l’aide de François Damide (président de Crafting Beauty), un projet de collaboration avec la High School of Fashion Industries, un lycée de 1.800 élèves dédié aux métiers de la mode et du marketing. M. Damide est aussi trésorier de l'”advisory board” de l’établissement.

Chaque mois, trois élèves se rendent à l’atelier du parfumeur afin de choisir le parfum du mois. “Ils verront le piano de parfumerie. Ensuite on choisira ensemble un parfum. Puis ils construiront un visuel, une explication, un poème pour illustrer le parfum qui est joué dans le lobby de l’école“.

Le Français leur donnera ensuite les composantes du parfum pour permettre aux élèves de les partager avec leurs camarades. “Ce sont des parfums que j’ai déjà créés. Je ne veux pas que l’on puisse croire que c’est facile de créer un bon parfum, une belle composition“.