Chorus, un hommage à Joséphine Baker, au Last Lot

Connue pour sa pratique du Body art, l’Américaine Kiki Smith explore des thèmes féministes à travers la représentation du corps féminin. Elle veut à saper l’aspect érotique qui domine traditionnellement dans la représentation des femmes par les artistes. Le “Last Lot” présente la dernière exposition de la plasticienne, Chorus, une œuvre qui rend hommage à Joséphine Baker et représente la complexité de sa carrière. L’artiste décrit Chorus comme « une intersection entre l’apparat médiéval et un film de Busby Berkeley qui daterait du début des années 1920». Française d’origine américaine, Joséphine Baker était une chanteuse, actrice et danseuse burlesque des années 1920. Véritable icône sensuelle des folies burlesque, elle est également célèbre pour son soutien au mouvement des droits civils. Elle était la muse de nombreux artistes majeurs, comme F. Scott Fitzgerald et Pablo Picasso. Chorus se veut une évocation nostalgique de l’âge d’or du glamour à Broadway. Ainsi, une Joséphine Baker métalique trône au milieu d’étoiles de verre teinté, qui sont autant de “métaphores des stars de Broadway“, selon l’artiste. Les sculptures forment des kaléidoscopes de verre soufflé translucide dans lesquelles la lumière vient se refléter.

Le Last Lot – un espace d’environ 600 mètres carrés – est une donation de la Shubert Organization au Art Production Fund et fait partie du programme d’art public de l’Alliance Times Square, un collectif qui a pour but de faire venir des œuvres d’avant-garde à Times Square.

Informations pratiques :

Chorus, une exposition de Kiki Smith. Jusqu’au 4 septembre. Last Lot 46th Street et 8th Avenue. Pour plus d’informations, c’est ici.