Charlie Le Mindu : “J’ai envie de créer de l’émotion”

Si vous ne connaissez pas Charlie Le Mindu de nom, vous reconnaîtrez les perruques extravagantes qu’il a réalisé pour MGMT, Forence and the machine, Peaches Geldolf, ou encore Lady Gaga.

Pour sa première exposition à Los Angeles, cet artiste capillaire hors-norme a décidé de travailler sur une couleur, le noir, afin de présenter une palette de textures et de techniques. Jusqu’au 9 mai, ses sculptures de cheveux sont exposées à /The LAB/ (au rez-de-chaussée de l’hôtel NoMad, 649 S Olive St, Los Angeles), la nouvelle galerie tenue par le couple de Français derrière le concept-store Please Do Not Enter.

Après avoir enflammé les podiums avec ses défilés de haute coiffure, Charlie Le Mindu a décidé de se lancer dans la performance. “Ce qui m’intéresse c’est de voir le cheveu en mouvement”, affirme-t-il. Il en a fait la démonstration lors de la soirée d’inauguration, le mercredi 11 avril, en offrant un défilé surprenant (robes et masques de cheveux) sur le rooftop de l’hôtel NoMad. “Une ode à la féminité” à découvrir en vidéo.