Charlie Hebdo: la visite d’Obama à l’Ambassade de France

Le président américain s’est déplacé jeudi soir à l’ambassade de France à Washington pour signer le registre de condoléances.

La visite n’était pas annoncée. Au retour d’un déplacement de deux jours à Detroit et Phoenix, Barack Obama a “tenu à venir présenter les condoléances du peuple américain aux Français” a-t-il dit à l’ambassadeur Gérard Araud.

Il a signé le livre de condoléances, installé pour l’occasion sur une table entourée d’un buste de Marianne et des drapeaux américain, européen et français, ce dernier ceint d’un ruban noir, et devant un tableau représentant le général Rochambeau, commandant du corps expéditionnaire français venu participer aux guerres révolutionnaires américaines.

Le message du président américain:

“On behalf of all Americans, I extend our deepest sympathy and solidarity to the people of France following the terrible terrorist attack in Paris. As allies across the centuries, we stand united with our French brothers to ensure that justice is done and our way of life is defended. We go forward together knowing that terror is no match for freedom and ideals we stand for — ideals that light the world.”

(Traduction: “Au nom de tous les Américains, je présente notre plus profonde sympathie et solidarité au peuple de France à la suite du terrible attentat terroriste à Paris. En tant qu’alliés à travers les siècles, nous nous tenons unis avec nos frères français pour assurer que la justice soit faite et que notre mode de vie soit défendu. Nous avançons ensemble sachant que le terrorisme ne peut rien contre la liberté et les idéaux qui sont les nôtres. Idéaux qui éclairent le monde”.)

Puis il a terminé son message d’un “Vive la France!”, précédé de sa signature.

Condoléances de Barack Obama
- Services -