Charles Marville au Met: à la recherche du Paris perdu

- in English us
Charles Marville (1816-v.1878). Le haut de la rue Champlain, Paris (XXème arr.). 1872. Paris, musée Carnavalet. Dimensions : 27 x 36,5 cm

Agenda

Du Mercredi 29 janvier 2014

Au Dimanche 4 mai 2014


Charles Marville: Photographer of Paris, du 29 janvier au 4 mai

The Metropolitan Museum of Arts, 1000 fifth avenue

Pus d'informations ici


 

 

Avant Cartier-Bresson, Brassaï, Kertész et tous les photographes amoureux de Paris, il y a eu Charles Marville.

Sur les murs de l’exposition adjacente on peut lire cette citation de Victor Hugo « Errer est humain, flâner est parisien ». Avec une centaine de photographies de Charles Marville à l’occasion du bicentenaire de sa naissance, le Met nous emmène flâner dans le Paris de Napoléon III.  Photographe officiel de la ville de Paris, Marville (de son vrai nom Charles-François Bossu : il aurait changé de nom un an après la publication de Notre-Dame de Paris !) a sillonné la capitale pour y mettre en boîte la transformation d’une ville en transition avec la mise en place du programme de modernisation du Baron Haussmann.

« Marville a eu pour double tâche de révéler ce qui était là et ce qui n’allait plus être là », précise Jeff Rosenheim, conservateur du département photographique du Metropolitan Museum. On revit ainsi la création du Bois de Boulogne et de l’avenue de l’Opéra. Revers de la médaille, on découvre tous les recoins charmants qui ont fait les frais de ce grand programme urbain. On aperçoit les colonnes médiévales du vieux marché des Halles, les tanneurs travaillant au bord de la Bièvre, enterrée depuis pour des raisons sanitaires, et dans les ruelles étroites et les passages menacés de destruction, la multitude de petits commerces de cette époque. On peut aussi réaliser à quel point ces grands travaux ont malmené la ville pendant un moment : « Certaines photos ressemblent à des images de guerre » remarque Jeff Rosenheim.

Photographe talentueux, « Marville démontre une compréhension exquise de la patine de la ville et du moment historique pendant-lequel il travaille », commente Jeff Rosenheim. « Il était non seulement déterminé à enregistrer l’histoire, mais également à y laisser sa marque » analyse Sarah Kennel, commissaire de l’exposition. « Il a capturé la complexité d’une ville en train de vivre une transformation inimaginable.”

Sur le plan technique, les photographies frappent par leur grande précision pour l’époque. Dans la plupart des clichés du vieux Paris, les rues sont désertes, non pas en raison d’un parti pris du photographe, mais de contraintes techniques. Le temps de pose était d’une quinzaine de minutes si bien que les mouvements de personnes ne pouvaient pas être fixés sur l’image.

Une autre partie de l’exposition est consacrée au début de la carrière de Marville en tant que graveur et à ses premiers clichés. L’exposition s’achève sur des photos de nouveaux éléments de décor urbain incluant les urinoirs, kiosques et lampadaires de la ville lumière pris sous différents angles (Hausmann a éclairé Paris en y installant 20.000 lampes à gaz).  Une photo d’un quartier périphérique du 20ème arrondissement suggère par ailleurs le questionnement politique de Marville sur les conséquences sociales de cette profonde mutation. Le Paris de l’époque est décrit comme deux villes « différentes et hostiles ; la ville du luxe, encerclée par la la ville de la misère ».

Pour prolonger cette flânerie parisienne sur une note plus légère, l’exposition Paris as Muse permet de retrouver avec plaisir une quarantaine de clichés parisiens sélectionnés pendant les 100 premières années de la photographie. On y retrouve entre autres Eugène Atget (on est invités à comparer avec trois photos de Marville), Gustave Le Gray, Man Ray, André Kertész, Henri Cartier-Bresson, et Brassaï qui photographie l’univers des nuits parisiennes.

 

Agenda

Du Mercredi 29 janvier 2014

Au Dimanche 4 mai 2014


Charles Marville: Photographer of Paris, du 29 janvier au 4 mai

The Metropolitan Museum of Arts, 1000 fifth avenue

Pus d'informations ici


 

 

- Services -