Un trésor de la cathédrale de Chartres aux Etats-Unis en 2016

Pour en savoir plus

 

Le site d'American Friends of Chartres, c'est ici

Après le nettoyage de cinq lancettes du portail sud de la Notre-Dame de Chartres au printemps 2013, l’association American Friends of Chartres (AFC), qui aide à la préservation et à la restauration de la cathédrale, se lance dans un autre projet d’envergure : la restauration d’une verrière du XIIIe siècle.

Ce chef-d’oeuvre sera visible aux Etats-Unis, lors d’une exposition en 2016. La présidente de l’AFC, Dominique Lallement, ne peut pour l’instant dévoiler ni le nom ni la ville de l’heureux destinataire. “Tout ce que je peux dire, c’est que ce sera dans un musée qui présente une belle collection d’art médiéval, glisse-t-elle. Les lancettes mesurent plus de 6 mètres de haut, ce qui signifie qu’il va falloir construire une structure similaire à celle de la Cathédrale pour les accueillir.

Car les Américains adorent Chartres, et Chartres le leur rend bien. Ils sont plus d’un million chaque année à admirer l’architecture gothique et l’histoire de la Cathédrale. Cette même architecture et histoire qu’on retrouve dans nombre de livres américains, comme Da Vinci Code de Dan Brown ou The Monuments Men de Robert Edsel.

La verrière, qui se situe dans la partie haute de la nef, représente le Christ trônant, Saint-Pierre, Saint-Jacques le Majeur, ainsi que des boulangers qui, avec les charpentiers ou les maçons sur d’autres vitraux, forment un tableau des différents métiers de l’époque.

Une fois démonté, chaque panneau fera l’objet d’une identification pour repérer l’usure due au temps ou aux visiteurs. La restauration, elle, commencera à la fin de l’année.

Pour la première fois, l’AFC a recours au crowdfunding pour financer ce projet, dont le coût est estimé à 250.000 $. Pour Dominique Lallement, le financement participatif permettrait d’envisager d’autres restaurations de la nef. “Ce serait mon grand rêve !“.

Pour en savoir plus

 

Le site d'American Friends of Chartres, c'est ici