Bread Furst et Fresh Baguette sacrés “Meilleures Baguettes” de Washington

Ils étaient motivés ces boulangers. Tous amoureux de leur métier et tous décidés à repartir avec le titre de “Best Baguette Washington 2016”. Il y avait de la compétition dans l’air à la Maison Française.

Comme à New York, Miami et Los Angeles, et avant d’autres villes très prochainement, la “Baguette Battle”, organisée ici par l’ambassade, a attiré les foules des grands soirs. Et vers 8pm, les cris de joie d’une bande de jeunes ont retenti dans la grande salle de réception: le premier prix de la soirée, celui du public, était décerné à Fresh Baguette, de Bethesda, le seul finaliste français. Le propriétaire, Florent de Felcourt, était venu en force, accompagné d’une dizaine de ses jeunes employés, presque tous Français et ravis d’être récompensés.

“Nous avons de plus en plus de clients américains qui grâce à nous ont découvert le pain et la qualité de vie à la française”, commentait Florent de Felcourt, ancien vendeur de matériel de boulangerie à Dijon convaincu par un ami de venir ouvrir une boutique à DC. Quelques années plus tard, il a vendu son affaire en France pour se consacrer entièrement au développement de Fresh Baguette. “Nous sommes en train de construire une très grande boulangerie à Rockville, pour pouvoir répondre à la demande, notamment fournir restaurants et hôtels”, confie-t-il.

L’autre récompense de la soirée, le Grand Prix, décerné par le jury, est allé à un pionnier de la boulangerie dans la capitale, Mark H. Furstenberg, propriétaire de Bread Furst, à Van Ness et premier à ouvrir une boulangerie traditionnelle à DC, en 1990. Ancien journaliste du Washington Post, c’est par le mariage qu’il avait découvert le bon pain, après avoir épousé une Française. Bread Furst est sa troisième boulangerie. “Nous faisons le pain quatre fois par jour, explique-t-il, et ce pain frais est la raison pour laquelle il y a toujours la queue devant la boutique tous les week-ends”.  Et si le jury lui a attribué le prix c’est, dit-il, “parce que notre pain a cette texture très alvéolée, une texture riche, qui est ce qu’on recherche dans une bonne baguette”. 

Les deux autres finalistes étaient Dog Tag Bakery et Silva’s Patisserie. Harry Sarkees, propriétaire de Silva’s, “4ème génération de boulangers, famille libano-arménienne passée par Lyon avant d’arriver à DC”, raconte-t-il, était fier d’être parmi les finalistes. “Nous sommes une vraie de boulangerie de quartier, avec des clients qui viennent tous les jours et apprécient notre amour du pain, dit-il, avant de conclure, poète: faire le pain apporte la paix à mon âme, quand je vois le pain entrer dans le four puis en sortir transformé, c’est presque une expérience religieuse. Le pain c’est ma vie!”.

Photos (Crédit Ambassade de France):