Les Français du Texas se mobilisent contre le terrorisme

Plusieurs rassemblements ont eu lieu ce week-end au Texas en réaction aux attentats de Paris la semaine dernière.

De Dallas à Houston en passant par Austin, la tristesse et la colère ont dominé. Les quelque 200 personnes rassemblées au Campbell Green Park de Dallas, à l’initiative de la directrice de l’Alliance française de Dallas vendredi soir, ont ainsi opté pour une veillée à la lumière des bougies données notamment par la Française de Dallas Caroline Bell. « Des Français ont aussi spontanément chanté La Marseillaise », raconte Béatrice Recoussine.

Pendant ce temps, à Austin, une centaine de personnes réunies par l’auteure de ces lignes ont rendu hommage aux morts de Charlie Hebdo ainsi qu’à la policière et aux clients de l’épicerie Hyper Cacher en se remémorant quelques “Unes” de l’hebdomadaire. La Française d’Austin Ika Dacic a fait imprimer une bannière « Je suis Charlie ».

Les Français et francophiles de diverses nationalités regroupés ce soir-là se sont retrouvés dimanche midi pour défiler pendant deux heures entre le Capitole de l’Etat du Texas et l’Hôtel de Ville d’Austin dimanche midi. Ils avaient été rejoints par des représentants de la communauté juive d’Austin qui avaient imprimé des panneaux « Je suis Charlie et juif en Austin » en français et les ont invités à chanter « Shalom » (« Paix » en hébreu). Les organisateurs estiment qu’environ 150 personnes ont pris part à la marche.

Samedi, un second rassemblement d’une centaine de francophones et francophiles de diverses nationalités a eu lieu à Dallas, à l’initiative de la Française de Dallas Esther Salengro-Delmas ainsi que de la Belge Cécile Benhamou, avec le soutien de l’association du quartier d’Oak Cliff, Go Oak Cliff.

Les participants ont arboré des badges « Je suis Charlie » fabriqués sur place, puis marqué une minute de silence pour les 17 morts dans les attentats, avant d’entonner La Marseillaise et de laisser cours à leur créativité sur des grandes feuilles de papier vierges mises à la disposition des participants sur les tables d’ENO’S Pizza Tavern.

« Cela m’a semblé la meilleure façon de rendre hommage aux dessinateurs disparus », commente Esther Salengro-Delmas, qui envisage de les faire parvenir à la rédaction de Charlie Hebdo qui vient de boucler son premier numéro suivant la tuerie dans les locaux du quotidien Libération.

Un rassemblement de la communauté franco-américaine de Houston a clôturé ce week-end de mobilisation. Il était organisé dimanche soir à l’issue de la galette des rois de Houston Accueil. Elle a rassemblé quelques 500 personnes qui ont écouté le consul de France Sujiro Seam exprimer son émotion et sa colère face à ces actes, qu’il a qualifiés d’« attaques contre les valeurs républicaines », mais aussi son espoir face à la solidarité internationale dont a bénéficié la France et à l’ampleur de la mobilisation en France.

« Pendant qu’il insistait sur le fait que la France n’était pas un pays antisémite, ni un pays anti-musulman, des enfants ont déroulé un drapeau français et des participants ont allumé des bougies à la tombée de la nuit », raconte le Français de Houston Alain Chepda.

Ces évènements faisaient suite à un premier rassemblement spontané devant la résidence consulaire à Houston mercredi soir, ainsi qu’à un rassemblement d’une soixantaine de journalistes de San Antonio devant l’Alamo jeudi soir, accopagnés de quelques Français de San Antonio informés de la veillée. En outre, à une minute de silence a été observée par le meetup le Dialogue des francophones de Houston, jeudi soir.