Le boom des pop-up stores : pourquoi ça marche

Learn more

(Article partenaire) On a tous remarqué ces petits magasins éphémères appelés pop-up stores. De plus en plus nombreux dans les grandes villes du monde, ils nous proposent des expériences plus originales et innovantes les unes que les autres. Quel est le secret derrière ce modèle qui séduit toujours plus de marques ?

Interview avec Mohamed Haouache, PDG de Storefront, le leader mondial sur le marché de la location éphémère d’espaces commerciaux.

Avec l’apparition des boutiques éphémères, on dirait que le retail change complètement de visage. Pourquoi et comment ?

Dans un contexte mondial où de nombreuses boutiques ferment leurs portes, on pourrait penser que le retail est mort, or il n’en est rien. On assiste bel-et-bien à un nouveau retail, plus accessible, plus flexible et plus transparent. Le pop-up store vient s’inscrire dans cette tendance car il a la particularité de s’adapter aux réalités du marché. Les marques ont désormais la possibilité de lancer des initiatives retail éphémères à moindre coût, pour la durée de leur choix. La boutique, historiquement centrée sur le produit, devient éphémère et prend pour nouveau centre de gravité… le client !

Comment expliquer le succès du pop-up store ?

Pour les marques, ce format est extrêmement rentable sur plusieurs aspects :

– Il leur permet d’accroître leur visibilité lors du lancement d’un nouveau produit auprès des clients et de la presse,

– De se rapprocher de leurs clients en leur proposant un lieu physique, un rendez-vous inédit,

– D’économiser en ne s’engageant pas sur la durée et donc en limitant le risque,

– De booster leurs ventes en surfant sur des temps forts de l’année comme la fête des mères/pères ou Noël par exemple,

– De tester un nouveau concept, un nouveau marché avant de s’engager.

Pour les clients, le pop-up store est un moyen efficace de les faire sortir de l’ennui dans lequel le retail traditionnel les avait plongés. Le pop-up store, par son essence éphémère et exclusive, surprend le consommateur et le divertit.

“Pop-up store” mobile créé par Storefront pour Venmo à New York

À qui s’adresse la stratégie éphémère dans l’industrie du retail ?

À l’origine, le pop-up store et tous les autres concepts éphémères s’adressent aux e-commerçants et aux DNVB (Digital Native Vertical Brands), démunies d’un espace physique, leur ADN étant purement digital. Cependant, on remarque que le pop-up store a instantanément séduit les marques de toutes les industries: mode, luxe, cosmétique, tech… Désormais, on peut dire que le pop-up store attire aussi bien les e-commerçants que les commerçants. Comment expliquer ce succès ? Aujourd’hui, le pop-up store est devenu un nouveau média. Les marques ont désormais la possibilité de communiquer différemment, de manière plus attractive et plus visible. Bien souvent, les marques piochent dans leur budget alloué aux médias traditionnels pour pouvoir lancer un pop-up store.

Le format pop-up store est-il devenu incontournable ?

Absolument. Le pop-up store est désormais un outil incontournable mis à la disposition des marques jeunes ou établies, peu importe leur stade d’évolution.

Si elles sont jeunes, il leur permet de se tester à moindre coût, de valider la pertinence d’un modèle, en allant à la rencontre de leurs clients.

Pour une marque établie, le pop-up store permet de se rendre plus visible, de se démarquer de la concurrence en proposant des concepts innovants, sur-mesure, qui parlent à leurs clients. Le chiffre d’affaires généré par la boutique éphémère n’est pas le plus important ici, l’installation d’une relation avec le client à travers un format inattendu l’est bien davantage.

Quels sont les critères à prendre en compte lors de la recherche d’un espace éphémère ? Où trouver un espace éphémère facilement et rapidement ?

– Le budget. Il est important de savoir combien la marque est prête à investir pour un espace physique. Sur Storefront, il existe tous types d’espaces éphémères, adaptés à toutes les bourses. Vous pouvez trouver un espace à moins de cent dollars la journée dans des quartiers clefs

– La localisation : le quartier de prédilection doit correspondre à la cible de la marque

– La taille de l’espace : ni trop grand, ni trop petit selon l’activité qui y sera développée

Il faut bien avoir en tête que le trafic piétonnier ne répond pas à toutes les problématiques d’une marque. Avoir un espace dans un quartier dynamique ne se passe jamais d’une bonne communication en amont, afin d’attirer les consommateurs dans l’espace en question.

En cherchant votre espace idéal sur Storefront, vous avez accès à plus de 10 000 espaces référencés dans les plus grandes villes internationales, soit la plus grande base de données au monde.

Quelles sont les spécificités de l’industrie du retail aux États-Unis ?

Le retail aux États-Unis est très spécifique et différent de celui d’Europe ou encore d’Asie. L’impact d’Amazon et de l’e-commerce est plus important que partout ailleurs, ce qui illustre un malaise. Le marché de l’immobilier commercial est inadapté aux réalités des marques: pouvoir trouver un espace non-engageant sur la durée, à un budget en particulier, dans le quartier de son choix. On comprend donc aisément pourquoi le pop-up store est une réponse pertinente à ce malaise et est très populaire aux États-Unis comme dans le monde entier.

À votre avis, quels sont les challenges à venir pour le retail ?

Ils sont multiples. Parmi eux :

– Le phygital : le commerce physique doit absolument fusionner avec le commerce en ligne.

– L’expérience client : les marques doivent ré-enchanter le consommateur et le divertir afin de retrouver du sens à ses yeux.

—————-
Note: les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de French Morning. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.

Learn more