Une start-up de San Francisco met l’apéro en boîte

Ils sont jeunes, ambitieux, aiment la bonne gastronomie française et viennent d’arriver sur San Francisco avec un concept épicurien: une box thématique autour de l’apéro à la française. Son nom: Bon Appétit Box.

“Ils”, ce sont Bertrand Corp et Zoé Capdevila. Trois mois qu’ils sont sur San Francisco, plus d’un an qu’ils travaillent sur l’idée : « J’ai travaillé dans la grande consommation et j’aime les produits qui font plaisir, quant à Zoé, elle a travaillé pour une grande marque française de cosmétique et elle apporte sa touche de luxe et de glamour à la boîte. C’est un bel objet cadeau » , explique Bertrand Corp.

Lorsqu’ils ont vu que le concept de la boîte thématique, livrable à domicile sur abonnement, arrivait en France, ils ont eu envie de lancer la leur aux Etats-Unis. « Nous sommes venus en repérage en début d’année et avons sillonné plusieurs grandes villes pour prendre la température. San Francisco nous a paru la ville parfaite pour nous implanter. Les gens y sont curieux, mangent bien, sans compter qu’il y a ce rapport à la technologie inhérent à la région. Ici, il est normal de commander sa nourriture en ligne. Ce choix s’est imposé de lui-même

Les deux entrepreneurs ne sont pas les premiers Français à avoir eu l’idée d’une “box” française. A New York, la start-up Try the World a lancé la sienne en 2013 et au Texas, un Française vient de créer “Oui, please”, une boîte thématique contenant une sélection de produits français.

Le couple a rencontré ses futurs fournisseurs à San Francisco, lors du Winter Fancy Food Show. Ils ont lancé leur affaire grâce au financement de leur entourage. « San Francisco est une ville d’entrepreneurs (…). La jeunesse n’est pas considérée comme un obstacle, au contraire. C’est extrêmement stimulant et encourageantDepuis que nous sommes là, nous n’avons que d’excellents retours » .

Afin de sortir du lot dans ce marché en plein boom, ce jeune couple mise sur l’authenticité et la qualité :”Nos boîtes sont livrées avec des cartes descriptives pour accompagner nos membres dans leur expérience. Ils découvrent ainsi l’histoire derrière chacun des produits : origine, artisans, anecdotes et conseils de dégustation, expliquent-ils. Notre objectif est de nous positionner comme un véritable représentant de l’art de vivre à la française. “

- Services -
PARTAGER
Photo du profil de Samantha Vandersteen
Journaliste, réalisatrice, écrivain et actrice, Samantha Vandersteen (Sam VanSteen) est née à Lille en 1973. Son premier manuscrit, un polar politique, fut écrit durant ses années de Fac, à Lille III alors qu’elle est en Licence de Lettres Modernes. Après son mémoire de Maîtrise sur William Faulkner et Claude Simon en parti écrit à L’université de West Virginia lors d’un échange universitaire, elle rejoint Paris et une petite télé du câble qui monte : CANAL J. Elle y devient journaliste, présentatrice, réalisatrice et continue par ailleurs d’écrire pour la presse ainsi que pour le site web de la chaîne. Elle enchaîne ensuite plusieurs chaînes et expériences télévisuelles. Elle présente le JT d’EQUIDIA en direct deux fois par jour pendant 2 ans puis rejoint l’équipe des sports équestres où elle réalise plusieurs documentaires, ainsi que des reportages qu’elle présente pendant plusieurs années. Elle publie son premier livre, un roman pour les jeunes adolescents LE MELI MELO d’ALMA ET LEO qui sera suivi de près par UNE TRIBU, DEUX TRIBUS, TROIS TRIBUS… UNE SEULE PLANETE aux éditions LES PORTES DU MONDE. Un troisième livre sortira aux éditions Hachette issu de sa chronique sur Canal J, qu’elle écrit et supervise elle-même, et préfacé par Edwige Antier. Elle publie ensuite MEMOIRE VIVE, un thriller noir dont l’action se situe dans le monde de la production audiovisuelle. C’est via la lecture de ce dernier que Christophe Lambert la découvre et lui demande de collaborer à LA FILLE DE MES REVES , collection SOON aux éditions SYROS, un roman d’anticipation écrit à quatre mains et publié en 2011. Entre temps, elle participe également en tant qu’assistante réalisatrice à l’adaptation pour Arte de LA FACE CACHEE DU PETROLE, et effectue pour Eric Laurent, auteur et grand reporter, une grosse part d’investigation sur LA FACE CACHEE DES BANQUES, puis sur LE SCANDALE DES DELOCALISATIONS, le tout publié aux éditions PLON. En parallèle, elle développe une carrière de comédienne et se forme au Laboratoire de l’acteur avec Hélène Zidi Cheruy, elle y aura l’occasion de travailler avec Guila Braoudé sur l’écriture scénaristique, à la Voie de l’Acteur avec Fabrice Merlo, puis avec la réalisatrice franco-américaine Kim Massee. Elle intègre également les ateliers d’improvisations du Théâtre LE BOUT avec Emilie Pfeiffer pendant deux ans. C’est à San Francisco où elle est installée depuis 2010 avec mari et enfant, et où elle a monté la structure LILI MERVEILLE LLC, qu’elle rencontre Rob Nilsson. Elle tourne le long-métrage MAELSTROM sous sa direction qui fait son avant-première au festival de Mill Valley le 7 octobre 2012, et BRIDGE TO A BORDER actuellement en fin de post-production. Fin 2012, elle publie MON REVE AMERICAIN sur amazon.fr et sous son pseudo Sam Vansteen. Elle publie son deuxième livre à quatre mains avec Christophe Lambert VIRUS 57 en juin 2014, un guide d’installation aux USA pour les français aux Editions Hikari VIVRE LES USA en mai 2014, a repris sa plume de presse pour French Morning San Francisco, l’Express, et continue la réalisation audiovisuelle pour différentes productions françaises (Arte –W9 – France 3 – CANAL + - NRJ 12 - Equidia…)
  • Marquis Von Lion

    Ouais ouais, avec la popularité des Mac Do en France , l’art de vivre a la Francaise est plutot en voie de disparition…

Article précédent“Plus tard tu comprendras”, avec Jeanne Moreau, à San Francisco
Article suivantUn festival de chants de Noël à Austin