Bolloré fera rouler ses voitures en libre-service à Indianapolis

Les Autolib parisiennes débarquent dans l’Indiana. Lundi 19 mai, Vincent Bolloré, président du Groupe Bolloré, a présenté le service d’auto-partage électrique que sa société va mettre en place d’ici huit mois à Indianapolis, sous les auspices du maire Greg Ballard.

Le service, baptisé Blueindy, représente un investissement de “près de 35 millions de dollars” pour le groupe Bolloré, qui loue, dans son communiqué de presse, ce “projet de grande envergure, consistant à déployer le plus grand service d’auto-partage de véhicules électriques aux Etats-Unis”. Ce type de service existe déjà dans deux villes, à San Diego et à San Francisco.

Le service Blueindy d’Indianapolis comprendra à terme “500 véhicules électriques et 200 stations de location” pour cette ville de 800.000 habitants. Vincent Bolloré a déclaré lundi que le tarif de la location serait d’environ 10 dollars par heure.

C’est la première fois que Bolloré exporte à l’étranger son service d’auto-partage, proposé à Paris, Lyon, et Bordeaux (3.000 véhicules au total).