Bientôt des vélos partagés à Austin aussi

Après San Antonio il y a deux ans et Houston au printemps, le Vélib’ américain, B-cycle, arrive enfin à Austin !

« Les habitants sont très demandeurs, mais la Ville ne pouvait se permettre une telle dépense, explique Annick Beaudet, l’Austinite d’origine suisse francophone qui chapeaute le dossier à la municipalité. Tout a changé quand le ministère des Transports nous a accordé une bourse d’un million et demi de dollars par l’intermédiaire de la Capital area metropolitan planning organization ». Le gérant du magasin de vélos Mellow Johnny’s (co-fondé avec Lance Armstrong), Craig Staley, a ensuite orchestré la levée de fonds qui a permis d’apporter les 500.000 dollars manquant à l’investissement dans une quarantaine de stations et quelque 400 vélos.

Ils seront installés à partir du printemps. On ne sait pas encore où exactement. Mais évidemment dans le centre-ville et à proximité du campus central de l’université du Texas. Et sans doute du côté de Zilker park et de South Congress Avenue.

L’influence de Paris

Les tarifs non plus n’ont pas été arrêtés par l’association Bike Share of Austin qui gèrera le réseau. Mais à San Antonio, l’abonnement annuel donnant droit à une demi-heure d’utilisation gratuite, la demi-heure additionnelle à 2 $ et la journée à 5 $ coûte 60 $.

La ville espère ainsi faire augmenter la part des actifs se rendant régulièrement à leur travail à vélo. Elle vient d’atteindre la barre des 2 %. Mais « les communautés bénéficiant du vélo-partage ne peuvent plus s’en passer », commente Annick Beaudet, qui s’est récemment rendue à Denver et Washington DC avec une collègue pour s’en rendre compte.

« Paris est une ville bien différente d’Austin et mieux valait pour nous étudier des exemples américains. Mais le Vélib’ a pris une telle ampleur lors de son lancement, que cela a vraiment lancé le mouvement du vélo-partage aux Etats-Unis », ajoute la fonctionnaire.

Et ailleurs ?

A Houston, ce mouvement se traduira en mars par la création de 21 stations à Midtown, Montrose et dans le Museum district en complément des trois pionnières du centre-ville (soit un total de 200 vélos).

A San Antonio, cinq nouvelles stations ont ouvert le long du Mission Reach Stretch et quinze autres sont envisagées pour le centre-ville, en direction du zoo et de Brackenridge Park.